Dons à La Quadrature du Net

Depuis 10 ans, vos dons nous permettent de défendre notre vision d’un Internet idéal — un idéal que nous espérons avoir en commun avec vous. Nous lançons aujourd’hui notre campagne de dons annuelle, avec un objectif de 320 000 € de collecte, comme l’an dernier.

Pour l’instant, nous avons recueilli :

Soit 141 462€, sachant que nous avons commencé la campagne avec 96 000€ grâce aux dons récurrents de l’année précédente toujours en cours projetés sur 12 mois.
La barre de progression est mise à jour tous les trois jours.

Nous voulons surtout profiter de ce moment pour aborder un sujet qui nous tient à cœur, mais dont nous parlons peu tant nous croulons chaque jour sous de nouvelles menaces contre nos libertés. C’est pourtant ce sujet qui nous anime au quotidien, qui nous fait veiller tard le soir et inspire chacune des phrases que nous écrivons aux juges ou aux parlementaires, ou à vous, pour partager nos inquiétudes et proposer des façons de se défendre.

Cette année, nous prendrons donc l’occasion de notre campagne de dons pour vous parler de l’internet de nos rêves, de « notre Internet ». Certes il y a les GAFAM, Macron, la Technopolice galopante, mais l’espace d’un instant au moins, ayons la sagesse de rêver — de nous rappeler que nous ne luttons pas seulement contre un futur terrible mais, surtout, pour un monde idéal.

Notre Internet idéal est dans les mains de toutes les personnes qui l’utilisent. Il n’a pas de centre ni de maître mais se construit et s’invente collectivement. Pour nous, la meilleure façon d’en parler a donc été de donner la parole à celles et à ceux qui le construisent au quotidien : qui posent des câbles et maintiennent une infrastructure collective face aux FAI géants, qui développent des logiciels permettant une répartition plus juste des pouvoirs de modérations sur Internet, qui font tout pour permettre à chaque personne de construire son petit bout d’Internet autogéré, qui se battent devant les juges pour que les lois ne nous empêchent pas de façonner Internet à notre façon, en nous imposant censure et surveillance.

Au cours de l’année dernière, nous avons eu l’honneur d’accueillir nombre de ces personnes en tant que membres de notre association. Nous espérons que cette campagne de dons reflétera la nouvelle diversité de tons, d’expériences et d’idéaux offerte par cette ouverture, si propre à l’Internet de nos rêves.

Nous avons aussi donné la parole au-delà, à nos alliés de longue date, pour réunir au final une quinzaine de personnes sur quatre vidéos. Une pour chaque facette de notre idéal : un Web où nos règles sont décidées collectivement, sans censure imposée par l’État ou des entreprises ; une infrastructure physique gérée par la population ; un monde libre de toute surveillance généralisée ; le développement de services ne reposant pas sur l’exploitation commerciale de notre identité.

Nous diffuserons ces vidéos au cours des semaines à venir, après la publication dès maintenant d’une première vidéo plus poétique (ci-dessus), reprenant en dessins l’histoire de l’Internet telle que nous la voyons aujourd’hui. La diffusion de ces vidéos s’accompagnera d’un ou deux événements publics par semaine (voir le programme ci-dessous).

Exprimer nos rêves apparaît aussi comme une forme de bilan : l’occasion appropriée pour saluer notre bon vieux site Internet, qui nous aura longtemps accompagné·es malgré son âge vieillissant, et d’en accueillir un tout nouveau, tel que vous le voyez !

Merci à toutes les personnes qui partagent ces rêves, que nous espérons encore défendre une année de plus, grâce à vous.


Cliquez pour plus de détails sur le programme

et cliquez ici pour télécharger la version imprimable

Nos dépenses pour l’année 2018 (estimatif) se montent à 307 000€. Elles sont en baisse par rapport à 2017 (notamment à cause d’une baisse des dépenses de déplacement et de divers changements dans l’équipe opérationnelle). Elles se répartissent entre cinq catégories :

  • les dépenses de campagnes représentent 38,32%. Elles regroupent l’ensemble des frais liés aux campagnes de l’année (Action de groupe contre les GAFAM, campagne Stop Data Retention…) ainsi qu’une part des salaires des membres de l’équipe qui organisent et animent ces campagnes.
  • les dépenses de fonctionnement représentent 25,86%. Elles regroupent les dépenses liées à notre local, les frais bancaires et d’assurance, le salaire de notre chargé d’administration et logistique et les frais liés aux assemblées générales.
  • les dépenses d’activités d’analyse représentent 18,07%. Elles regroupent les dépenses liées aux analyses juridiques, et notamment les salaires de nos juristes.
  • les dépenses concernant les outils représentent 9,75%. Elles regroupent le salaire de notre responsable informatique et les frais d’équipement informatique.
  • les dépenses de communication représentent 8%. Elles regroupent les frais liés aux matériel de communication (affiches, goodies…) ainsi qu’une partie du salaire de notre directrice de la communication.
    Le budget prévisionnel établi pour 2019 se monte quant à lui à 370 000€, et revient donc à un niveau sensiblement identique à celui de 2017. Nous prévoyons en effet de relancer nos actions au niveau européen, mais aussi de développer nos actions de contentieux et nos campagnes.