[LeMonde] Données personnelles : « Un enjeu de dignité collective, face aux manipulations des Gafam »

[LeMonde] Données personnelles : « Un enjeu de dignité collective, face aux manipulations des Gafam »

Dans une tribune au « Monde », le juriste Lionel Maurel juge que l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur les données personnelles ne règle pas tous les problèmes. Par Lionel Maurel (Juriste) et Laura Aufrère (Spécialiste des dynamiques d’économie sociale et solidaire en milieu culturel). [...]

Le RGPD introduit certes de nouvelles garanties, mais les grands acteurs du numérique sont passés maîtres dans l’art de « fabriquer du consentement ». Les conditions d’utilisation de Twitter, Google ou Facebook orientent ainsi subtilement l’utilisateur. Facebook a désactivé par défaut la reconnaissance faciale, mais « explique » à l’internaute que cette fonctionnalité le préviendra si des personnes malveillantes postent des photos à son insu. Qu’arrivera-t-il alors aux « amis » de ceux qui accepteront cette fonctionnalité ? Que deviendront leurs données sur nos intimités et nos trajectoires ? La question se pose : que peut-on vendre de nos vies d’humains sans que les utilisateurs sachent exactement quelle part de leurs relations alimentera la machine financière ? Autrement dit : le consentement individuel implique, du fait même de la nature sociale des données et des réseaux, une dimension collective.  [...]

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/05/25/les-donnees-personnelles...