[LeMonde] "Pourquoi stocker toutes nos vies sur des serveurs aux Etats-Unis ?"

Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, était l'invité d'un chat avec les lecteurs du Monde.fr, mercredi 12 juin. […]

Jérémie Zimmermann : Le Congrès savait pour Prism, mais n'a rien dit. Désormais on a des preuves irréfutables, c'est ce qui manquait pour que puisse éclater un vrai débat public, condition indispensable à ce que l'on puisse revenir en arrière sur ces délires ultra-sécuritaires et à ce que les citoyens puissent reprendre le contrôle de ces institutions. […]

La culture du secret de ces institutions est une grande partie du problème. Dans une société démocratique, il est admis que des services puissent être secrets, mais ils doivent rendre des comptes aux citoyens, après que les actions ont été menées. Ici, il s'agit de pans entiers de politiques publiques qui sont tenus secrets, complètement hors d'atteinte des citoyens. C'est un problème grave, surtout lorsque les citoyens du monde entier sont concernés. […]

Le problème sous-jacent est bien la centralisation de nos données. Pourquoi stocker toutes nos vies, tous nos contacts, toutes nos affinités, toute notre intimité, sur les serveurs de ces entreprises, situés aux Etats-Unis ? Nous sommes en train, plus ou moins consciemment, de bâtir ces gigantesques agrégats de données, de nous fliquer volontairement... Pourquoi ? Cette centralisation est par nature contraire à l'esprit même d'Internet, dans lequel chacun peut lire et accéder à l'information, mais également publier, participer, pour être un acteur du réseau à part entière. […]

Nous avons tous, entre les mains, les moyens de participer à changer les choses, à peser sur le débat et les politiques publiques. Pour certains d'entre nous, nous avons même accès à des informations, tenues secrètes, qui prouvent que les gouvernements et les entreprises agissent parfois de façon contraires aux principes démocratiques et à l'intérêt général. Comme Winston dans 1984, nous avons le devoir d'user de notre sens de la justice pour aider à faire éclater la vérité. C'est pour cela que Julian Assange, Bradley Manning et Edward Snowden doivent être reconnus et protégés et servir d'inspiration aux citoyens aux quatre coins du monde.

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/06/12/pourquoi-stocker-t...

Soutenez La Quadrature du Net!