Soutenons La Quadrature du Net !

[LeCanardEnchaîné] Filippetti privatise sa politique

Article publié dans Le Canard Enchaîné du 26 février 2014.

Un projet ministériel financé par le privé ! C'est la riche idée qu'a eue Aurélie Filippetti, ministre de la Culture. Pour organiser son forum de Chaillot (4 et 5 avril), consacré à la place de la culture en Europe, ses services ont contacté plusieurs sociétés (de droit privé) gérant les droits d'auteur : SACD, Scam, Sacem, etc. Ils leur ont fait poliment comprendre qu'ils attendaient d'elles une contribution financière de quelques dizaines de milliers d'euros et les ont invitées à se rapprocher de la société de communication chargée du raout pour les détails pratiques. Comment refuser une si courtoise invitation ?

Ça tombe bien, l'un des thèmes du forum est : « Le futur du droit d'auteur à l'heure numérique ». Et ses retombées pour l'État ? Sur le budget de la manifestation – entre 400 000 et 500 000 euros –, la part publique « ne dépassera vraisemblablement pas 200 000 euros », indique le ministère. Comme ces sociétés de droits d'auteur marchandent bassement leur contribution, la Rue de Valois a aussi tendu la sébile auprès d'entreprises commerciales, comme Vivendi ou Orange, dont le patron, Stéphane Richard, est un intervenant annoncé du forum.

Il y a trois semaines, c'est vers le monde du pétrole que s'était tournée Filippetti. Le 28 janvier, elle a signé avec Christophe de Margerie, patron de Total, et la ministre des Sports et de la Jeunesse, Valérie Fourneyron, une convention afin de promouvoir l'éducation artistique et culturelle, et ses métiers, auprès des jeunes. Le montage est simple : dans chaque Région, des projets retenus par un jury comportant des représentants de Total et des deux ministères bénéficient d'un financement du pétrolier. Lequel déboursera 4 millions d'euros dans l'opération. Que le ministère présente fièrement : « Total et l'État, un partenariat public-privé unique pour l'insertion sociale et professionnelle des jeunes… »

Pas sûr que les 157 personnalités du monde artistique qui viennent d'adresser une lettre à François Hollande dans laquelle ils s'inquiètent des conséquences d'une baisse prochaine du budget de la Culture aient pensé à ce moyen de boucher les trous : ce sont leurs droits d'auteur ou leurs employeurs privés qui paieront !

http://www.laquadrature.net/files/rp/20140226%20_%20Canard%20enchaine%20...