Soutenons La Quadrature du Net !

« Semaine verte » : les eurodéputés sont en circonscription, demandez-leur de rejeter ACTA !

Paris, le 21 février 2012 – Cette semaine, les députés du Parlement européen seront de retour en circonscription pour rencontrer leurs électeurs. C'est une occasion importante pour les citoyens de l'UE d'entrer en contact avec leur élus, et de leur rappeler le danger que représenterait la ratification de l'ACTA. La semaine prochaine, à Bruxelles, des réunions déterminantes pour l'avenir d'ACTA auront lieu dans les commissions du Parlement européen.

Cette semaine est une « semaine verte », durant laquelle les eurodéputés sont libérés de leurs activités bruxelloises et retournent dans leurs circonscriptions. Il s'agit d'une occasion unique pour les citoyens de rencontrer leurs représentants, de les informer des dangers d'ACTA, et leur demander de s'engager publiquement à le rejeter. Jusqu'à présent, les eurodéputés ont été soumis à un lobbying intense de la part des industries du divertissement et de la Commission européenne1, et il est temps pour eux de discuter avec leurs électeurs et de prendre une position publique ferme sur le sujet.

Cette « semaine verte » tombe à point nommé, alors que le 25 février, les citoyens de toute l'Europe manifesteront à nouveau contre ACTA pour exiger son rejet. La semaine prochaine, pluseurs réunions sont prévues dans les différentes commissions du Parlement européen travaillant sur ACTA (INTA, ITRE and DEVE) pour des « échanges de vues », en amont d'un atelier prévu le 1er mars2. Lors de ces réunions, des décisions importantes seront prises concernant la procédure relative à ACTA. Il est donc crucial que les députés européens soient conscients des nombreux problèmes politiques3 posés par ce prétendu « accord commercial ».

Comment agir contre ACTA

  • Pour contactez vos eurodéputés au sujet d'ACTA, en particulier ceux des commissions INTA, ITRE, LIBE, DEVE et JURI.
  • Informez vos eurodéputés des critiques exprimées contre ACTA, tant de la part du protecteur européen des données personnelles, que du Comité économique et social européen, de 70 universitaires européens, et d'autres encore.
  • Rappelez à vos eurodéputés les faits concernant ACTA, afin de contrer les mensonges de la Commission européenne.
  • Demandez à vos eurodéputés un engagement et une prise de position publique en faveur du rejet de l'ACTA, et renseignez la section correspondante (« public position ») dans leur page sur Mémoire Politique.