Soutenons La Quadrature du Net !

[PC INpact] Le sort de la neutralité du net inquiète les acteurs du Web

Alors que les débats sur le Paquet Télécoms se poursuivent, les gros acteurs du web (Dailymotion, eBay, Skype, Google, YouTube, PriceMinister, et Yahoo!) se sont ligués pour appeler d’une même voix le Parlement européen à maintenir « la neutralité du net ». Un sujet brûlant alors que la seconde lecture du texte doit intervenir au cours du mois d’avril.

Ces acteurs voient dans ces multiples risques une « atteinte aux droits des consommateurs en permettant aux fournisseurs d’accès à l’internet (FAI) de restreindre l’accès à des sites internet, des applications ou en leur permettant de prioriser, en fonction d’accords de partenariat, certains contenus ».

91% des consommateurs ne veulent pas de limitation ou restriction d'accès [Dans une étude du cabinet Synovate]

Une étude qui fait suite aux inquiétudes de la CNIL Européenne

[...] Déjà, le Contrôleur Européen aux données personnelles s’était déjà préoccupé des diverses tentatives destinées à malmener la neutralité du web sur fond de dégradations de la qualité. Les FAI implantent déjà dans leur contrat des clauses pour tenir compte de ce risque, en se référant au concept de management du trafic.

Du coup, certains voudraient en profiter pour détourner ces impératifs liés à la sécurité des réseaux vers d’autres missions de sauvegardes d’intérêts privés. La Quadrature du Net avait ainsi pointé des « des amendements soutenus par AT&T, des « pratiques de gestion du réseau » afin de déterminer à quels contenus, services et applications les utilisateurs pourraient accéder en priorité. La Quadrature prenait quelques exemples : « Imaginez quelques scénarios qui pourraient devenir réalité dans un futur proche si la « discrimination du net » était autorisée par le « Paquet Télécom » : vous êtes connecté à Internet par un opérateur qui vient de fusionner avec Vivendi-Universal. Lorsque vous essayez de regarder une vidéo de Sony ou de Warner Bros, elle est incroyablement lente. Seules les vidéos d'Universal sont fluides. Les opérateurs pourraient distordre la concurrence pour favoriser leurs propres services. (…) Vous êtes accusé par l'industrie musicale d'avoir téléchargé de la musique sans autorisation. L'utilisation de logiciels pair-à-pair est automatiquement restreinte ou devient extrêmement lente. Les FAI, sous la pression des industries du divertissement, se substitueraient à l'autorité judiciaire. »

[...] C’est d’ailleurs ce que subissent les abonnés en téléphonie mobile dite illimitée qui sont privés de VoIP ou de P2P sous le prétexte de bonne gestion des réseaux.

http://www.pcinpact.com/actu/news/49800-neutralite-web-internet-amendeme...