Soutenons La Quadrature du Net !

Parlement européen : les libéraux (ALDE) vont-ils affaiblir la protection de notre vie privée en commission industrie ?

Paris, 20 février 2013 — Alors que la commission « industrie » (ITRE) s'apprête à voter son avis sur le Règlement relatif à la protection des données, il est à présent évident que l'issue de ce vote dépendra des membres du groupe libéral ALDE. Ses membres devront choisir entre permettre l'exploitation commerciale à outrance de nos données personnelles et mettre en place des protections solides pour notre droit à la vie privée. Aujourd'hui 20 février, les citoyens ont jusqu'à 16 h pour agir en appelant leurs eurodéputés à choisir la deuxième option et protéger l'intérêt général.

La commission « industrie » (ITRE) votera son avis sur le projet de rapport de la commission « libertés civiles » (LIBE)1 aujourd'hui 20 février à 16 h. Comme le démontre la dernière version des « amendements de compromis » publiée par La Quadrature du Net, les dangereux amendements soutenus par les groupes PPE (conservateurs) et ECR (conservateurs eurosceptiques) ne pourront pas être adoptés sans les voix des 6 membres de l'ALDE (libéraux)2 :

Les eurodéputés ALDE de la commission ITRE se sont parfois montrés capables de sacrifier les intérêts des citoyens, comme lors du vote sur ACTA en mai 2012. Alors que le groupe ALDE appelait au rejet du dangereux accord commercial, certains de ses membres ITRE, menés par Jens Rohde, ont soutenu la tentative des PPE de neutraliser des recommandations protégeant les citoyens. Cette fois, c'est sur la vie privée et la protection des données personnelles que les eurodéputés ALDE pourraient s'éloigner de la défense des libertés fondamentales des citoyens, en cédant aux géants US lancés dans une grande offensive de lobbying, qui a déjà conduit certains eurodéputés clés à être pris en flagrant délit de copier-coller d'amendements de l'industrie.

Jusqu'à 16 h, les citoyens doivent agir et réclamer de leurs eurodéputés ITRE qu'ils protègent leur droit fondamental à la vie privée. Ils peuvent le faire en téléphonant facilement et gratuitement avec le Piphone, via les réseaux sociaux ou par tout autre moyen.

« Les eurodéputés libéraux de la commission ITRE ont une grande responsabilité entre les mains. Contribueront-ils à un pillage à grande échelle de notre vie privée, en permettant aux géants américains d'Internet, aux banques et aux assurances de collecter, traiter et vendre nos données privées ? Ou bien soutiendront-ils les libertés fondamentales et les principes fondateurs de l'Union européenne en exigeant de fortes protections pour notre vie privée ? Les citoyens doivent agir et rester vigilants. », déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation citoyenne La Quadrature du Net.

Le 21 février à 9h30, la commission « emploi » (EMPL) votera également son avis sur le projet de rapport de la commission LIBE et ses membres doivent donc également être contactés.

Pour plus d'informations et en discuter, vous pouvez vous rendre sur notre forum.

  • 1. La commission LIBE, dont le rapporteur est Jan Philipp Albrecht (Allemagne - Verts/ALE), est la principale commission travaillant sur la révision de la Directive européenne relative à la protection des données (95/46/EC) : son rapport final, qui devra prendre en compte les avis exprimés par les commissions IMCO, ITRE, EMPL et JURI, appellera le Parlement européen tout entier à voter en faveur ou contre la nouvelle règlementation lors du vote final en session plénière.
  • 2. Liste et rapide analyse des amendements de compromis ne pouvant être adoptés sans les voix des membres ALDE: https://www.laquadrature.net/wiki/ALDE_swing_votes_compromise_amendments... Voir aussi la liste de vote