Soutenons La Quadrature du Net !

[NextINpact] Blocage des sites : Bernard Cazeneuve « ne comprend pas »

Hier, lors de la discussion générale sur le projet de loi un échange a opposé Laure de la Raudière et le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Celui-ci veut imposer un blocage administratif des sites, quand la première juge la mesure inopportune, inefficace et liberticide.

Sans surprise, la députée UMP s’est opposée à ce dispositif en se référant notamment sur l’avis du directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) qui a récemment taclé l’efficacité de ces mesures. « Vous ne trouverez pas un seul expert en cybersécurité pour défendre votre mesure de blocage des sites Internet. Telle est la réalité ! insistera-t-elle, en effet, le diagnostic sur les techniques de blocage et de filtrage fait l’objet d’un consensus : ces techniques sont totalement inefficaces, et vous le savez ». […]

Pour balayer le discours de Laure de la Raudière, le ministre évitera aussi le débat technique. Il prendra l’exemple d’une manifestation dans la rue brandissant des pancartes sur lesquelles figurent les photos […] Comparaison est-elle raison ? Le fait est que la députée n’a pas dit qu’il fallait éviter d’agir, mais s’abstenir de faire n’importe quoi en évitant la case du juge. […]

Si Cazeneuve « ne comprend pas d’où vient le raisonnement » de la députée, la réponse est toute simple : il suffit de se replonger dans les débats sur la LOPPSI 2 qui proposait déjà un blocage administratif. À l’époque les parlementaires socialistes avaient voté contre ce texte après des heures de débat à l’Assemblée nationale, dénonçant un texte liberticide et inefficace. Et parmi les députés ayant voté contre, un certain Bernard Cazeneuve.

http://www.nextinpact.com/news/89918-blocage-sites-bernard-cazeneuve-ne-...