Soutenons La Quadrature du Net !

[Marianne2.fr] Hadopi: après les députés fantômes, les artistes fictifs !

Hadopi, ce n’est plus un projet de loi, c’est un vaudeville ! Après le formidable épisode des socialistes cachés derrière les rideaux de l’Assemblée nationale, La Quadrature du Net, un collectif opposé au texte défendu par Christine Albanel, nous offre un nouvel acte de cette comédie à rebondissements. À en croire la Quadrature, la ministre de la Culture est partie seule au combat contre le téléchargement, mais par un prompt renfort, elle se vit aux côtés de « 10 000 artistes » en arrivant au port !

Encore récemment, devant les députés, elle déclarait : « 10 000 artistes soutiennent le texte. (...) On est beaucoup plus nombreux qu'on ne le pense ! » Christine Albanel faisait référence à la « liste des 10 000 auteurs, compositeurs, éditeurs, artistes, producteurs, réalisateurs et acteurs du monde de la musique mobilisés en faveur de l’adoption de la loi “Création et Internet” » publiée sur le site gouvernemental Jaimelesartistes.fr. Ce document, La Quadrature du Net l’a épluché consciencieusement. Et d'après Jérémie Zimmermann, un des fondateurs du collectif, il y a surtout des « illustres inconnus » sur cette liste. « La majorité des "artistes" signataires sont pratiquement invisibles sur Internet, et inconnus aussi bien du grand public que des esthètes avertis », précise d’ailleurs le collectif sur une page Internet créée pour l’occasion et à laquelle tout le monde peut collaborer (en menant l’enquête sur chacun des 10 000 signataires).

[...]

« On a été contacté par des gens qui voudraient retirer leurs signatures mais qui ne savent pas comment faire », confie Jérémie Zimmermann. Le plus célèbre « signataire-malgré-lui » n’est autre que Nicola Sirkis, le leader d’Indochine qui, sur le site de son groupe, explique n’avoir jamais « signé aucune pétition » !

http://www.marianne2.fr/Hadopi-apres-les-deputes-fantomes,-les-artistes-fictifs-!_a178072.html