La censure du Net contre le streaming ?

Paris, 1er décembre 2011 – Plusieurs syndicats professionnels représentant les producteurs, éditeurs et les distributeurs de vidéos ont assignés en justice des fournisseurs d'accès à Internet et des plate-formes en ligne pour leur demander la censure de l'accès à plusieurs sites Internet qui proposent des contenus audiovisuels en streaming1.

« La tentation de recourir à la censure des contenus sur Internet pour combattre le streaming est une fuite en avant répressive, disproportionnée et extrêmement préoccupante sur le plan des libertés fondamentales. Cette assignation en justice n'est guère surprenante, après les annonces répétées de Nicolas Sarkozy2 faisant écho aux demandes des lobbyistes des industries transnationales de la musique et du film. De telles mesures visent à rendre acceptable la censure du Net comme outil de mise en œuvre du droit d'auteur, pour au bout du compte généraliser son utilisation. Les dommages collatéraux pour la liberté d'expression et le respect du secret des communications personnelles seraient terribles. Il existe d'autres façons de s'attaquer aux intermédiaires qui font profit de la distribution d'œuvres, mais surtout, il faut reconnaître une fois pour toutes la légitimité et l'utilité du partage entre individus, hors-marché, dont la répression conduit à l'explosion des revenus des sites de streaming.», déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.