Soutenons La Quadrature du Net !

G8 : La récupération du Net en route pour Deauville

Paris, le 26 mai 2011 – Malgré la gigantesque campagne de communication autour du « forum eG8 », les citoyens et la société civile doivent tenir bon afin d'exiger un Internet libre et défendre ses valeurs sociales et démocratiques. Un club de PDG de grandes entreprises (Publicis, Facebook, Orange, Google) se rend aujourd'hui à Deauville, prétendant porter le message de l'Internet aux chefs d'État. Il n'y a qu'une seule réponse à cette récupération : Internet nous appartient !

Mené par Maurice Levy, qui dirige le géant de la publicité Publicis1, un groupe de PDG2 présentera les conclusions de l'eG8 devant les chefs d'état du G8, tandis que 12 000 policiers s'assureront que les voix des citoyens et de la société civile n'atteignent pas la salle de réunion. Néanmoins, les citoyens ont été entendus en d'autres lieux : via les critiques sur le Net, à la conférence de presse de la société civile, et pendant certaines des discussions du eG8, grâce aux quelques personnes réellement issues de l'Internet qui ont pu assister à l'évènement officiel.

« Barricadés dans leur salle de réunion dorée, les gouvernements du G8 et un cercle restreint de dirigeants de grandes entreprises triés sur le volet vont nous répéter avec force la fable à laquelle ils croient. Ils se contenteront de considérer Internet sous l'angle de leurs modèles commerciaux et de la préservation de leur pouvoir oligarchique. Ce faisant, ils risquent de porter atteinte à l'essence même de nos libertés, ainsi qu'aux outils indispensables à notre avenir. Pendant ces deux jours, et au-delà, les citoyens doivent continuer à se faire entendre. » déclare Philippe Aigrain, co-fondateur et conseiller stratégique de l'organisation citoyenne de La Quadrature du Net.

« Ces entreprises contrôlent peut-être des points cruciaux de l'infrastructure, mais elles ne représentent qu'une part mineure de ce qu'est réellement Internet. Le Net, cet espace universel que nous aimons et partageons, est la somme de ses utilisateurs, qui l'ont construit et le font grandir. Nous possédons collectivement Internet comme un bien commun, et ensemble, nous devons tenir les gouvernements pour responsables de la protection de son ouverture, qui est au fondement de nos libertés." conclut Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation citoyenne.

  • 1. La contribution de Levy aux politiques de l'Internet a entre autres consisté à encourager le gouvernement français à tirer profit de son capital dématérialisé en insérant des publicités sur des sites d'information publics, et à promouvoir une vision purement économique d'Internet
  • 2. parmi lesquels Mark Zuckerberg, Eric Schmidt et Stéphane Richard (Orange).
Soutenez La Quadrature du Net!