Soutenons La Quadrature du Net !

11 octobre 2014, journée européenne d'action contre les traités des multinationales

Paris, le 10 octobre 2014 — La Quadrature du Net est engagée contre les négociations des traités internationaux TAFTA, CETA et TISA comme elle l'était contre le traité ACTA, appelle à participer et à relayer la Journée européenne d'action contre les traités des multinationales organisée notamment par le Collectif Stop-TAFTA.

Les traités internationaux tels qu'ils sont actuellement négociés sont antidémocratiques et dangereux : en étant négociés dans le secret, ils outrepassent les représentations démocratiques. Leurs dispositions, extensibles à l'envi, sont beaucoup plus larges que de simples accords commerciaux et, comme cela a été vu dans ACTA, mettent en danger l'équilibre déjà fragile de nos libertés fondamentales : répression du partage culturel, protection des données, brevets, arbitrage privé pouvant invalider des lois démocratiquement adoptées : ces domaines touchent directement la vie quotidienne des citoyens. Et le contexte post-Snowden de ces négociations ne peut que faire craindre des résultats néfastes pour les européens, alors que les États-Unis sont visiblement en capacité d'espionner l'ensemble des communications des négociateurs.

ACTA a été rejeté à la suite de la mobilisation de milliers de citoyens exigeant la transparence et l'abandon de dispositions néfastes. TAFTA, CETA et les autres accords de commerce peuvent également être repris en main par les citoyens, démocratiquement. Il est indispensable de ne pas relâcher la pression sur les institutions européennes, le gouvernement français et les négociateurs.

Pour plus d'informations sur les positionnements et les documents de TAFTA voir : https://www.laquadrature.net/fr/TAFTA

STOP TAFTA, CETA & TiSA !

Samedi 11 octobre, des dizaines de milliers de citoyen.ne.s se mobiliseront pour dénoncer les accords de libre-échange négociés par l'Union Européenne au profit des multinationales et au détriment des droits des populations et de l'environnement. À l'appel de nombreux mouvements sociaux, paysans, d'associations environnementales, de collectifs citoyens, de syndicats et de partis politiques, le 11 octobre sera une journée européenne d'action contre le TAFTA*, le CETA* et le TiSA* mais aussi contre les gaz et pétrole de schiste à l’occasion de la troisième édition du « Global Frackdown ».

Plus de 350 actions, dont 60 en France, sont prévues dans 20 pays d'Europe : débats publics, déambulations festives, pétitions, Manif'actions, rassemblements populaires, flashmobs, concert de casseroles et chaînes humaines, de Brest à la Réunion.

Pour voir la carte de ces actions, cliquez sur : https://www.collectifstoptafta.org/11-octobre-stop-tafta-ceta-tisa/

Des actions se tiendront également dans presque toutes les capitales européennes, de Bucarest à Madrid, Athènes, Berlin, Londres ou Helsinki. Une Manif'action est prévue à Paris. Le rendez-vous est fixé à 14h30, place Stalingrad. Avant le départ, les participants réaliseront une fresque humaine « Stop TAFTA ». Nous marcherons ensuite jusqu'à la place de la République où nous arriverons en même temps que la manifestation « NON au salon pro-nucléaire ». Nos manifestations se retrouveront derrière un slogan commun « TAFTA CETA TiSA, gaz et pétrole de schiste, nucléaire - Contre les multinationales et leur monde ».

Pour en savoir plus : https://www.collectifstoptafta.org/11-octobre-stop-tafta-ceta-tisa/
Appel européen : http://www.stop-ttip-ceta-tisa.eu/fr/reclamons-la-democratie-2/
Lien vers les organisations signataires : http://www.stop-ttip-ceta-tisa.eu/fr/supporting-groups-2/

Contact pour plus d'informations sur les actions ailleurs en Europe : Lucile Falgueyrac, lucile.aitec@reseau-ipam.org, 0671305145, AITEC

TAFTA, CETA, TiSA ?

Ces sigles désignent des accords de libre-échange et d’investissement négociés dans le plus grand secret. S’ils sont adoptés, ils consacreront la domination des multinationales sur nos sociétés, au détriment des citoyen.ne.s et de la démocratie.

Sous couvert d’une hypothétique relance de la croissance, ces accords s’attaquent aux normes sociales, financières, sanitaires, culturelles et environnementales. Si elles s’estiment lésées, les multinationales pourront poursuivre les États devant des tribunaux privés d’arbitrage, hors de tout contrôle démocratique.

Ces accords menacent de mettre en péril ce qui rend nos sociétés encore vivables.

Le 11 octobre, mobilisons-nous pour faire échouer ces négociations ! Des actions sont prévues partout en France et à travers l’Europe.
Et n’oubliez pas de vous déclarer Hors-TAFTA !