Vigilancia

Depuis six ans, le gouvernement a adopté plusieurs décrets pour autoriser l’identification automatique et massive des manifestants. Cette autorisation s’est passée de tout débat démocratique. Elle résulte de la combinaison insidieuse de trois dispositifs : le…

Civil rights groups worry France is taking a step toward a surveillance state. It is about to become the first European Union country to introduce facial recognition software for government services. […]
But that’s exactly what Alicem…

[…] Révolutionnaire, pour les uns. Liberticide et dangereuse, pour les autres. La reconnaissance faciale divise. Pour vous aider à y voir plus clair dans ce débat, LCI a confronté les points de vue de l’un…

Un article du Projet de loi finances 2020 prévoit que l’administration fiscale puisse être capable d’analyser automatiquement les données publiques sur les réseaux sociaux pour détecter d’éventuelles fraudes. […]
La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des…

[…] “An experiment without any goals is a joke,” said Arthur Messaud, a legal expert at French internet freedom advocacy group La Quadrature du Net. “We’re putting the cat among the pigeons by allowing the generalized…

Oui, il est possible d’utiliser la reconnaissance faciale depuis le décret de 2012. Mais est-ce pour autant recevable? Arthur Messaud, de La Quadrature du net, soulève plusieurs problèmes. « Avec le TAJ, les citoyens ne savent…

[…] La Quadrature du Net alerte sur les risques d’une surveillance de masse en France. L’association vient de lancer un appel et demande au gouvernement de renoncer à l’article 57 du Projet de loi de finances 2020. Cet…

[…] La reconnaissance faciale fait déjà partie du quotidien de nombreuses personnes, ne serait-ce que débloquer son téléphone, mais les expériences se multiplient pour d’autres usages : l’identification pour accéder aux sites internet administratifs, pour embarquer dans…

INTERVIEW. Benjamin Sonntag, co-fondateur de la Quadrature du Net, explique à « 20 Minutes » pourquoi la mise en place de dispositifs de reconnaissance faciale un peu partout en France peut s’avérer très dangereuse pour les citoyens. […]
« Les…

La France veut devenir le premier pays européen à utiliser la reconnaissance faciale. La Commission nationale de l’informatique et des libertés a jugé illégale la demande effectuée par la Région Sud de l’utiliser dans différents…