[LePoint] Internet : l'Assemblée fait un pas de plus vers la censure

Les députés ont voté mardi en commission la possibilité d'un blocage administratif de sites glorifiant le terrorisme, une mesure controversée. [...]

Ce blocage administratif est vivement contesté à l'Assemblée par la Commission sur le numérique. Dans une recommandation communiquée mardi, la Commission sur le numérique, créée en février pour éclairer les parlementaires sur ces questions, rappelle "que le préalable d'une décision judiciaire apparaît comme un principe essentiel, de nature à respecter l'ensemble des intérêts en présence, lorsqu'est envisagé le blocage de l'accès à des contenus illicites sur des réseaux numériques".

Coprésidée par le député PS Christian Paul et l'avocate Christiane Féral-Schuhl, la commission souligne en outre que le blocage des sites est très difficile à mettre en oeuvre. "En l'état actuel des technologies, un même serveur pouvant héberger plusieurs contenus, les solutions de blocage sont susceptibles d'entraîner du surblocage, c'est-à-dire le blocage de contenus légaux autres que ceux visés", souligne-t-elle. En outre, dès lors qu'on bloque l'accès à un site, celui-ci peut être très rapidement dupliqué en sites "miroirs".

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/internet-l-as...