Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[Liberation] Une eurodéputée néerlandaise conteste la surveillance internationale à la française

[Liberation] Une eurodéputée néerlandaise conteste la surveillance internationale à la française

Au printemps 2015, le projet de loi sur le renseignement avait donné lieu à d’âpres débats au Parlement, et à une mobilisation tant du côté des défenseurs des libertés publiques que chez nombre d’acteurs du numérique. Quelques mois plus tard, la loi sur la « surveillance des communications électroniques internationales » était, elle, adoptée dans une indifférence quasi générale : si la surveillance des citoyens français reste une question sensible, l’espionnage du reste du monde soulève beaucoup moins d’oppositions… Ce texte est pourtant contesté, depuis deux ans, par une eurodéputée libérale, la Néerlandaise Sophie in ’t Veld, qui a déposé deux recours en France. Son cas était examiné ce jeudi matin, à huis clos, par une formation spécialisée du Conseil d’Etat, chargée du « contentieux de la mise en œuvre des techniques de renseignement ». [...]

Ce sont ces « capacités techniques » que Sophie in ’t Veld, membre du parti social-libéral néerlandais D66 et très active au Parlement européen dans la défense des droits et libertés, a décidé de contester, en demandant à faire vérifier qu’elle n’a pas fait l’objet d’une surveillance illégale par la DGSE. Une démarche engagée avec l’aide des « Exégètes amateurs », le « groupe d’action juridique » commun à trois associations, la Quadrature du Net, le fournisseur associatif d’accès à Internet (FAI) French Data Network et la fédération des FAI associatifs FFDN. « Aujourd’hui, personne ne peut être sûr à 100% que ses communications ne sont pas interceptées, explique aujourd’hui l’eurodéputée à Libération. Il ne s’agit pas uniquement de la loi française : dans plusieurs Etats membres, le même type de problème existe. Que les services de renseignement utilisent des moyens modernes, c’est légitime, mais cette surveillance doit être ciblée. Je comprends très bien l’émotion suscitée par les attentats, mais cela ne justifie pas une atteinte aux droits fondamentaux. » [...]

http://www.liberation.fr/planete/2018/05/24/une-eurodeputee-neerlandaise...

[Mediapart] RGPD: la France au rendez-vous manqué de la protection des données

[Mediapart] RGPD: la France au rendez-vous manqué de la protection des données

Vendredi 25 mai entre en vigueur le règlement général sur la protection des données (RGPD), un texte européen harmonisant les règles de protection des données personnelles. Malgré deux années de préparation, la France n’a pas réussi à promulguer le texte d’adaptation de sa législation et une majorité des entreprises ne se sont toujours pas mises en conformité. La Cnil se veut rassurante et promet « une politique extrêmement pragmatique ». [...]

Lundi 16 avril, La Quadrature du Net a donc lancé un appel afin de préparer des actions de groupe contre l’ensemble des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), au motif que ces sociétés collectent des données n’ayant aucun rapport avec les services qu’elles proposent. Le 22 mai, l’association a annoncé que 10 000 personnes avaient déjà rejoint son action. [...]

Quant au respect du RGPD par les géants du Web, Arthur Messaud reste très sceptique. « Ça fait tellement longtemps que le droit est violé. S’il n’était pas respecté avant, j’ai du mal à croire qu’il le sera après, estime-t-il. Facebook a d’ailleurs déjà annoncé quels points il ne respecterait pas. » Le juriste s’interroge également sur la collaboration entre les différentes Cnil européennes. « Le dispositif européen nous fait un peu peur. Certaines choses ne sont pas encore tranchées. Notre action de groupe va un peu servir de crash-test. » [...]

https://www.mediapart.fr/journal/france/240518/rgpd-la-france-au-rendez-...

[BFMTv] Assistants vocaux: nos conversations sont écoutées par des travailleurs bien réels

[BFMTv] Assistants vocaux: nos conversations sont écoutées par des travailleurs bien réels

Dans un témoignage accordé à la Quadrature du Net, Julie, "dresseuse d’intelligence artificielle", explique de quelle manière elle a contribué à l’amélioration de l’assistant vocal de Microsoft. [...]

La Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, a retrouvé l'une de ces travailleuses numériques. Dans un long témoignage, "Julie" explique en quoi a consisté son travail pour Microsoft, entre avril et décembre 2017. [...]

La confidentialité des données personnelles utilisées pour entraîner les solutions intelligentes est à risque ", déplore ainsi Antonio Casilli. " Ces intelligences artificielles présupposent le transfert de quantités importantes de données à caractère personnel et existent dans une zone grise légale et éthique ". L'heure est pourtant venue de répertorier les atteintes à la vie privée associées à cette forme de travail numérique. Dans le monde, 45 à 90 millions d'ouvriers d'un genre nouveau viendraient renflouer cette main-d'œuvre invisible.

https://www.bfmtv.com/tech/assistants-vocaux-nos-conversations-sont-ecou...

[LeJDD] Protection des données : RGPD, ce sigle barbare qui vous concerne tous

[LeJDD] Protection des données : RGPD, ce sigle barbare qui vous concerne tous

Le 25 mai entre en vigueur le Règlement général de protection des données personnelles (RGPD). Un texte ambitieux, qui pourrait pourtant buter sur le manque de culture numérique des internautes.

Facebook, Uber, WhatsApp, Airbnb… Si vous êtes actif sur certaines de ces plateformes - et bien d'autres -, vous avez probablement reçu des messages sur la mise à jour de leurs conditions d'utilisation. Les grandes entreprises du web se sont préparées : le 25 mai prochain entre en vigueur le Règlement général de protection des données personnelles (RGPD) dans l'Union européenne. Un sigle rébarbatif pour un texte pourtant crucial. A compter de vendredi, aucune plateforme numérique - petite ou grande entreprise, collectivité, association - ne pourra plus traiter les données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement écrit, clair et explicite. [...]

Autre recours possible : les actions de groupe. Pour faire cesser un traitement illicite de données, les particuliers peuvent faire appel à des collectifs pour porter leur parole. L'association de défense des internautes La Quadrature du net n'a pas attendu l'application du RGPD pour annoncer son action de groupe contre les Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon). Celle-ci débutera officiellement le 25 mai, à l'entrée en vigueur du Règlement.

https://www.lejdd.fr/societe/protection-des-donnees-rgpd-ce-sigle-barbar...

[Marianne] “Avec Facebook, le client est devenu un objet”

[Marianne] “Avec Facebook, le client est devenu un objet”

La Quadrature du Net lance des actions de groupe pour obtenir une définition stricte du consentement, opposable aux plates-formes qui utilisent les données personnelles. Son fondateur, Benjamin Bayart, nous répond.

L'association La Quadrature du Net n'a pas attendu la date du 25 mai pour réunir 6 000 plaignants dans une action de groupe auprès de la Cnil. Leur but : faire enfin préciser les règles qui entourent l'utilisation des données personnelles. Une action qui pourrait remettre à plat toute l'économie des plates-formes.

Benjamin Bayart : “ Nous commençons par attaquer les Gafa devant la Commission nationale de l’informatique et des libertés, la Cnil, parce que ce sont les dossiers les plus simples, bien connus. Tout le monde sait à peu près ce qu’ils font et depuis très longtemps. Mais, en fonction des réponses juridiques que nous obtiendrons, d’autres entreprises pourraient être concernées. Ensuite, si nous sommes les premiers à utiliser le RGPD pour défendre la vie privée, je pense que nous ne serons pas les seuls ” [...].

https://www.marianne.net/debattons/entretiens/avec-facebook-le-client-es...

[NotreTemps] Le RGPD, puissant renfort pour les avocats de la frugalité numérique

[NotreTemps] Le RGPD, puissant renfort pour les avocats de la frugalité numérique

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) vient renforcer le combat des associations qui défendent depuis des années la "frugalité numérique", ou l'art de maîtriser ses données sur l'internet. [...]

S'il ne change pas fondamentalement la donne pour de nombreux internautes, pour la plupart déjà bien protégés par les diverses législations nationales, ce dispositif a surtout valeur de signal: " il met la pression sur les entreprises pour que les droits soient plus respectés ", résume Sylvain Steer, universitaire et membre du centre français Cecil (Centre d'études sur la citoyenneté, l'informatisation et les libertés). [...]

Il donne aussi la possibilité aux ONG d'organiser des actions de groupe fédérant des milliers d'internautes pour attaquer les entreprises fautives.

Quand on dépose une plainte avec des milliers et des milliers de noms, l'autorité de contrôle ne peut pas la mettre en bas de panier " comme une plainte individuelle, explique Arthur Messaud, un juriste de la Quadrature du net, une ONG française qui défend les droits des internautes.

La Quadrature va d'ailleurs immédiatement saisir l'occasion : dès le 25 mai, date d'entrée en vigueur du nouveau RGPD, elle va déposer à la Cnil, l'autorité compétente en France, une action de groupe contre les Gafam (Google Apple Facebook Amazon Microsoft). [...]

https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/le-rgpd-puissant-renfort...

[TheConversation] L’arsenal jurigeek des citoyens européens s’affirme face aux big tech

[TheConversation] L’arsenal jurigeek des citoyens européens s’affirme face aux big tech

L’Union européenne est souvent critiquée pour la lenteur de ses institutions et sa distance vis-à-vis des préoccupations quotidiennes des citoyens. Or, elle nous offre ici les moyens d’agir concrètement. Tous scandalisés que nous sommes par le mépris révélé de nos libertés par les big tech, le temps de la prise de conscience laisse place à celui de l’action.

À l’aube de l’application du RGPD, un possible contentieux sur le transfert des données à caractère personnel vers les USA et plusieurs initiatives pour protéger les consommateurs dans l’économie numérique indiquent que l’Union européenne se montre de plus en plus offensive afin de garantir au citoyen un marché unique numérique plus équitable et transparent. [...]

https://theconversation.com/larsenal-jurigeek-des-citoyens-europeens-saf...

[JournalduNet] Le congrès américain vote le Cloud Act à deux mois de l'entrée en application du RGPD

[JournalduNet] Le congrès américain vote le Cloud Act à deux mois de l'entrée en application du RGPD

Dans un contexte grandissant de protection des données personnelles et de la promotion d’un cloud de confiance européen, le Cloud Act marque un retour en arrière et une forme d’ingérence numérique que nul ne peut ignorer. [...]

En effet, le Cloud Act donne la possibilité à une puissance étrangère, en l’occurrence les Etats-Unis d’Amérique, d'accéder aux données dès lors qu’elles sont hébergées par des cloud providers américains, sans que les utilisateurs en soient informés, quand bien même ces données seraient stockées en France ou concerneraient un ressortissant européen, et ce sans passer par les tribunaux.

Cette situation est alarmante et dénoncée par de nombreuses organisations comme Electronic Frontier Foundation, American Civil Liberties Union, Amnesty International et Human Rights Watch. Elle entraine des risques liés à l’Espionnage industriel, la sécurité nationale, la propriété intellectuelle, la protection des données personnelles et doit donc être connue du grand public et des utilisateurs. [...]

https://www.journaldunet.com/solutions/expert/69017/le-congres-americain...

[LeMonde] Etats-Unis : le Sénat vote pour le maintien de la neutralité du Net

[LeMonde] Etats-Unis : le Sénat vote pour le maintien de la neutralité du Net

Le Sénat américain a voté mercredi 16 mai pour le maintien de la neutralité du Net. Une décision qui vise à renverser celle prise par la Commission fédérale des communications (FCC). En décembre 2017, le régulateur des télécoms avait en effet décidé d’abroger ce principe fondateur d’Internet, qui permet que tous les contenus mis en ligne soient traités de la même manière par les opérateurs, sans discrimination – les empêchant ainsi, par exemple, de faire payer plus ou moins cher l’accès à certains services.

Tous les sénateurs démocrates ainsi que trois sénateurs républicains ont approuvé la résolution visant à maintenir la neutralité du Net. Cette seule étape ne suffira cependant pas à annuler la décision de la FCC. Pour que cela se produise, il faudra que la résolution soit d’abord examinée et validée par la Chambre des représentants américaine, puis que le président Donald Trump la signe. Ce qui semble très peu probable. [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/05/17/etats-unis-le-senat-vot...

[FranceInter] Données personnelles : Gare au Gafam

Données personnelles : Gare au Gafam

Comment « l’association de défenses des libertés à l’ère du numérique » la Quadrature du Net, veu[t]x faire sa fête aux géants d'Internet.

Le 25 mai prochain va entrer en application le RGPD, le règlement général sur la protection des données, ce pétrole du XXIème siècle qui a fait la fortune des Gafam (Google Apple Facebook Amazon et Microsoft) en recoupant tous nos comportements en ligne. Pour mieux nous vendre… nous et nos données.

Or avec ces nouvelles règles du jeu, les citoyens peuvent dorénavant lancer des actions collectives contre ces pratiques. Derrière un ordinateur les deux spécialistes/hacktivistes Benjamin Sonntag et Arthur Messaud nous expliquent. [...]

https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-b...

Syndiquer le contenu