Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[FranceInter] La Quadrature du Net attaque en justice les géants du net

[FranceInter] La Quadrature du Net attaque en justice les géants du net

L'association La Quadrature du Net lance la première action de groupe européenne, et appelle tous ceux qui estiment que les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) pillent leurs données personnelles à rejoindre le mouvement. [...]

Le tout avec des slogans façon "1984" : "Apple sait où est ta mère", "Google filtre ta pensée"... Arthur Messaud, juriste de l'association, estime que les géants américains ne respectent toujours pas la réglementation européenne. "Quand on accède à des services comme ça, on doit donner un consentement, qui est à la fois libre et explicite. Or les GAFAM nous arrachent un consentement qui n'est ni libre ni explicite." [...]

https://www.franceinter.fr/societe/la-quadrature-du-net-attaque-en-justi...

[Liberation] Streaming : une liste noire en zone grise

[Liberation] Streaming : une liste noire en zone grise

Pour tenter de mettre fin aux plateformes de streaming illégales, le ministère de la Culture a annoncé vouloir mettre en place une « liste noire ». Une mesure qui soulève un bon nombre de questions. [...]

Mais la mesure pose plusieurs questions. Car elle laisse présager des limites, et des abus. Pour Lionel Maurel, membre de la Quadrature du net, joint par Libération, la mesure est réalisable autant qu’elle est contournable. En effet, le blocage de sites existe déjà, « ça se passe entre les ayants-droit, les régies publicitaires et les sites de paiement en ligne type Paypal, ce qui permet d’assécher les sites de streaming ». Là où le projet du ministère de la Culture innove, c’est que le blocage devient extrajudiciaire et donc administratif. [...]

« A la Quadrature du net, on n’est pas favorable aux sites de streamings et de DDL [Direct downloading ou téléchargement direct], en revanche, on est dérangés par l’aspect extrajudiciaire de cette liste », ajoute Lionel Maurel. Une liste noire gouvernementale n’est normalement pas publique. Il est donc impossible pour les citoyens de savoir quels sites y figurent. Plusieurs questions se posent : « Comment contrôle-t-on ce qui est bloqué ? Y aura-t-il des procédures contradictoires prévues ? Quels droits pour les sites bloqués ? » énumère-t-il. Olivier Iteanu renchérit : « L’enfer est pavé de bonnes intentions. Il ne faudrait pas que le schéma de censure mis en place par les listes noires se généralise. » [...]

http://www.liberation.fr/futurs/2018/05/01/streaming-une-liste-noire-en-...

[BfmBusiness] La Hadopi peut-elle vraiment établir une « liste noire » des sites de piratage ?

[BfmBusiness] La Hadopi peut-elle vraiment établir une « liste noire » des sites de piratage ?

Françoise Nyssen entend intensifier la lutte contre le piratage et conférer davantage de pouvoir à la Hadopi. Une liste est prévue pour permettre aux opérateurs de mieux cibler leur blocage. [...]

Les nouvelles dispositions devraient être intégrées dans le cadre d'une vaste loi sur l'audiovisuel, en préparation pour la fin de l'année. Techniquement faisable, le procédé de la liste noire présente quelques inconvénients. " Un tel procédé rappelle ce qui s’opère actuellement en Russie pour censurer Telegram. Cela revient à bloquer un large nombre de sites pour un effet limité. Le tout pour préserver les intérêts d’une poignée d’artistes ", note Stéphane Bortzmeyer, libriste et ingénieur.

Outre les risques d'atteinte à la liberté d'expression et de communication, cette initiative présente un risque d'ordre économique ", complète Marc Rees, journaliste spécialisé chez Next INpact. [...]

http://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/la-hadopi-peut-elle-vraiment-etabl...

[LHumanite] Libertés. Gaudin veut projeter Marseille dans l’hypersurveillance

[LHumanite] Libertés. Gaudin veut projeter Marseille dans l’hypersurveillance

La municipalité LR envisage de créer le premier centre, en France, collectant toutes les données, privées et publiques, afin de mieux « prévenir » la délinquance. Problème : la Cnil n’a pas été saisie. Élus et associations exigent un débat public. [...]

Le spectre d’une surveillance généralisée ayant fait l’objet d’une littérature abondante et parfois visionnaire, il fallait calmer les inquiétudes. L’élue en charge du dossier vernissait ainsi son propos d’une protection légale : « Les données seront anonymes, et je suis particulièrement attachée à la protection des données personnelles, Marseille n’a pas à rougir en la matière. Et la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) n’est jamais très loin. » Patatras : mardi dernier (le 27 mars, NDLQDN), la publication d’un article sur le site Web Next INpact fragilise pour le moins la version officielle. « La Commission nous assure ne pas avoir été contactée par la municipalité pour une quelconque déclaration ou demande d’autorisation sur ce projet », y est-il écrit. Pire même : ce n’est en fait qu’« à la suite d’articles parus dans la presse (que) la Commission a pris l’initiative de se rapprocher de la ville ». Si la Cnil « n’est jamais très loin », pour reprendre la formule de l’élue, c’est qu’elle a fait le chemin toute seule.

Même si l’incompétence de la machine municipale estomaque nombre d’interlocuteurs, voilà, au final, une bonne nouvelle, pour Félix Tréguer, de la Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet : « On espère que la Cnil mettra des bâtons dans les roues de ce projet. » [...]

https://www.humanite.fr/libertes-gaudin-veut-projeter-marseille-dans-lhy...

[Numerama] La Quadrature du Net dénonce une restriction du droit au chiffrement

[Numerama] La Quadrature du Net dénonce une restriction du droit au chiffrement

L'arrêt rendu par le Conseil constitutionnel a provoqué une vive déception à la Quadrature du Net. L'association dénonce une restriction du droit au chiffrement, pointant un déséquilibre avec l'objectif, légitime, de poursuivre les infractions.

Une décision « très décevante ». Voilà comment la Quadrature du Net a accueilli l’arrêt du Conseil constitutionnel du 30 mars 2018 relatif au chiffrement. Pour l’association, le recadrage qui a été opéré par l’instance chargée d’évaluer la conformité des textes de loi avec la Constitution « risque d’affaiblir durablement le droit au chiffrement », en refusant de reconnaître les atteintes de l’article législatif qui lui était soumis. [...]

« Cette décision remet en cause le droit au chiffrement et l’intérêt de son usage, mais aussi, incidemment, la vie privée, la confidentialité des communications, le secret des sources journalistiques et la liberté de communication », continue l’association. « Ce droit est pourtant devenu une nécessité pour garantir les libertés fondamentales face aux possibilités d’arbitraire de l’État », « alors que l’ère numérique banalise la société de surveillance ». [...]

https://www.numerama.com/tech/340941-la-quadrature-du-net-denonce-une-re...

[Liberation] Données personnelles : pourquoi Facebook et les autres annoncent-ils des mises à jour ?

[Liberation] Données personnelles : pourquoi Facebook et les autres annoncent-ils des mises à jour ?

Alors que l'entrée en application du règlement européen se rapproche, les services en ligne annoncent, les uns après les autres, des évolutions de leurs conditions d'utilisation. Quels changements ? Quels enjeux ? « Libé » fait le point.

« Nous mettons à jour nos conditions d’utilisation », ou « nos conditions de service », ou « notre politique de confidentialité » : ces dernières semaines, les messages de ce type se sont accumulés dans nos boîtes mail. Une bonne occasion, au passage, de faire le compte du nombre (parfois affolant) de services en ligne auxquels nous avons souscrit au fil de nos vies numériques. Pourquoi cette déferlante ? Tous ne le mentionnent pas, mais l’explication, c’est l’entrée en application, le 25 mai, d’un texte européen : le règlement général sur la protection des données (RGPD). D’ici là, les acteurs qui collectent et utilisent des données personnelles doivent s’être mis en conformité avec ce texte, qui leur impose de nouvelles obligations et renforce les droits des utilisateurs. [...]

http://www.liberation.fr/france/2018/04/27/donnees-personnelles-pourquoi...

[VoxEurop] Protection des données personnelles : Le nouveau règlement, “c‘est déjà un pas de géant”

[VoxEurop] Protection des données personnelles : Le nouveau règlement, “c‘est déjà un pas de géant”

Pour le chercheur Olivier Ertzscheid, auteur de la Nouvelle déclaration d'indépendance du cyberespace, le règlement européen sur la protection des données personnelles, qui devient contraignant ce 25 mai, constitue une importante avancée pour les internautes. [...]

Olivier Ertzscheid : « Le consentement préalable et explicite pour l'ensemble des données collectées est un premier pas. Il faut aussi que l'intentionnalité de la collecte soit précisée : pourquoi, par qui, dans quel cadre et à quelles fins les données personnelles collectées seront-elles utilisées ? Et pendant combien de temps. Il faut aussi mettre en place, en termes d'ergonomie et de design, des outils qui permettent de s'approprier plus facilement ces CGU. Et surtout il faut que l'on puisse régulièrement vérifier qu'elles n'ont pas changé, évolué. » [...]

http://www.voxeurop.eu/fr/2018/protection-des-donn-es-personnelles-5121943

[Usbek&Rica] Comment Facebook vous contraint à accepter ses nouvelles conditions d'utilisation

[Usbek&Rica] Comment Facebook vous contraint à accepter ses nouvelles conditions d'utilisation

Si vous êtes utilisateur de Facebook, vous avez récemment dû accepter de nouvelles conditions d'utilisation de la plateforme. Pour le juriste Lionel Maurel, dont nous reproduisons ici un article de blog, le réseau social effectue un véritable « chantage au service » et, même si il affirme le contraire à grand renfort de communication, ne respecte pas les dispositions du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) européen, qui entrera en vigueur le 25 mai. [...]

Indépendamment de leurs contenus, la manière dont Facebook a demandé à ses utilisateurs d’accepter ce changement de ses conditions d’utilisation fait très sérieusement douter de sa volonté de respecter les principes du RGPD. À commencer par l’obligation de recueillir un « consentement libre et éclairé » qui n’est ici manifestement pas satisfaite. [...]

Mais tout l’enjeu à présent va être de pouvoir faire valoir ces droits que le RGPD garantit, car ils resteront sinon lettre morte et aucun bénéfice réel n’en découlera. C’est la raison pour laquelle il est crucial de soutenir les actions de groupe que La Quadrature du Net est en train de lancer contre les GAFAM, car elles s’appuient précisément sur la notion de « consentement libre » du RGPD (et la première visera Facebook dès le 25 mai prochain). [...]

https://usbeketrica.com/article/comment-facebook-contraint-accepter-nouv...

[RTL] Le double jeu de Facebook avec le RGPD

[RTL] Le double jeu de Facebook avec le RGPD

Contraint de se mettre en conformité avec le nouveau cadre légal européen de protection des données avant le 25 mai, Facebook se livre à quelques arrangements pour limiter la portée du texte sur ses activités, malgré la pression de l'opinion. [...]

Depuis quelques jours, les utilisateurs européens de Facebook sont invités à accepter les nouvelles conditions d'utilisation. Dans le cadre du RGPD, le réseau social doit obtenir leur consentement pour pouvoir utiliser leurs données personnelles. Mais la façon dont la plateforme les invite à valider ces changements sème le doute sur sa volonté de respecter le nouveau cadre européen. Plusieurs points sont problématiques. [...]

Sur son blog, le juriste de La Quadrature du Net, Lionel Maurel, dénonce un " chantage au service " qui avait déjà été reproché au réseau social par la Cnil fin décembre, lors d'une mise en demeure concernant le partage de données entre Facebook et WhatsApp. [...]

http://www.rtl.fr/actu/futur/le-double-jeu-de-facebook-avec-le-rgpd-7793...

[LeMonde] Une association française lance des actions de groupe contre les Gafam

[LeMonde] Une association française lance des actions de groupe contre les Gafam

C’est un peu le combat de David contre Goliath. L’association La Quadrature du Net a dévoilé, lundi 16 avril, son plan de bataille pour s’attaquer aux mastodontes du numérique et à leur modèle commercial, fondé sur l’exploitation des données personnelles. Premiers visés par cette démarche : les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). [...]

Au total, ce sont douze actions de groupe visant les services Gmail, YouTube, Google Search, Facebook, WhatsApp, Instagram, Outlook, Skype, LinkedIn, Amazon, mais aussi les systèmes d’exploitation iOS d’Apple et Android de Google, qui ont été lancées par La Quadrature du Net et vont donc atterrir sur la table de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Dans une vidéo, l’association dit espérer que « plusieurs dizaines de milliers [de personnes], voire plus » s’y rallieront.

La Quadrature du Net a mis en ligne sur son site, lundi, un formulaire pour que toute personne utilisatrice de l’un de ces services puisse s’associer à la démarche. En le remplissant, les signataires donnent mandat à l’association pour porter leur plainte auprès de la CNIL, compétente en la matière. [...]

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/17/une-association-franc...

Syndiquer le contenu