Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[Internautas] En el Parlamento Europeo están a punto de votar una barbaridad.

El lunes 7, a las 7 de la tarde, en Estrasburgo, se rene el comit de Mercado Interno y Proteccin del Consumidor (IMCO). En el orden del da, el Paquete de Telecomunicaciones. Se votarn las enmiendas bautizadas como "enmiendas-torpedo" por la Asociacin de Internautas y La Quadrature du Net. Se trata de otro ataque a la libertad y a la neutralidad de la red, en un nuevo intento de evitar las descargas que ellos llaman "ilegales" (nosotros decimos "compartir").

http://www.internautas.org/html/5042.html

[Libération] Téléchargement : «paquet» piégé

Internet. A Bruxelles, des directives préparent la riposte graduée.

Le 10 avril, le Parlement européen prenait position contre le système de riposte graduée au cœur du projet de loi création et Internet défendu par Christine Albanel. Il jugeait disproportionnée cette mesure de lutte contre le téléchargement illégal pouvant aboutir à la suspension de l’accès Internet des utilisateurs. Une position de principe qu’on aurait tort de croire définitive.

http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/336819.FR.php

[PCInpact] Dossier PCI : 9es Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, Paquet Télécom

Au nom de la sécurité et de la lutte contre diverses menaces, telles que la pédopornographie, la Commission travaille sur un ensemble de mesures bâties sur la peur. Et François Pelligrini explose : « Et non seulement les directives permettent légalement l’installation libre de mouchards pour contrôler l’activité des internautes (NDLR : prévention des atteintes à la propriété intellectuelle), mais elles interdisent aux États membres de l’Union de mettre en place des technologies ou des matériels qui pourraient empêcher l’installation des mesures de filtrage ! »

Benjamin Bayart nous explique ensuite que le modèle français sert ici de référence, et que le calendrier est habilement monté pour maximiser les chances de succès pour les directives : « Elles ont été présentées la semaine dernière à un nombre restreint de personnes concernées, alors que les députés partent en vacances à la fin de la semaine prochaine. Et, comme par hasard, le texte est prévu pour ressurgir le jour même de la rentrée législative début septembre. Personne ne l’aura lu, personne ne sera préparé. »

Même avant cette rentrée, le texte sera examiné lundi prochain, 7 juillet, par les commissions européennes ITRE (Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie) et IMCO (Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs). Le travail de sensibilisation au sujet reste énorme, comme en témoigne la tribune libre, dans nos colonnes, de Christophe Espern, membre fondateur de la Quadrature du Net, et membre du conseil d'orientation du Forum des Droits sur Internet.

http://www.pcinpact.com/d-131-5-rencontres-logiciel-libre.htm

[Betapolitique] Des eurodéputés veulent torpiller l’internet libre le 7 juillet

Bruxelles, le 1er juillet 2008 - mis à jour : 2 juillet 2008

À une semaine d'un vote décisif dans la réforme du droit européen sur les communications électroniques, (dit « Paquet Télécom »), la Quadrature du Net dénonce une série d'amendements visant à fermer l'architecture ouverte d'internet pour plus de contrôle et de surveillance des utilisateurs.

http://www.betapolitique.fr/Des-eurodeputes-veulent-torpiller-08207.html

[VNUnet] La riposte graduée entrera-t-elle au Parlement européen?

Une série d'amendements visant à légaliser le filtrage d'Internet est présentée dans le cadre de la directive Paquet Télécom.

...

Lundi 7 juillet, les eurodéputés seront amenés à voter en commission une série de directives dites Paquet Télécoms en vue de leur présentation en séance plénière en septembre prochain. Le Paquet Télécoms vise à moderniser le secteur des télécommunications en regard des évolutions technologiques.

Sur la base de ce rapport, le Parlement européen adoptait le 10 avril dernier, un amendement s'opposant au principe de riposte graduée proposée en France qui mènerait jusqu'à la coupure temporaire de l'accès Internet des internautes pirates récidivistes. On aurait donc pu croire réglée la question de la surveillance des internautes européens en regard des accès illégaux aux contenus soumis à droit d'auteur.

C'était sans compter avec la présidence française à la tête de l'Union européenne qui, selon l'eurodéputé, risque de manœuvrer pour étendre ses inspirations répressives. "Il paraît évident que Sarkozy, aidé par ses amis britanniques, va chercher à surfer sur la Présidence française pour étendre ses positions sécuritaires et légaliser au niveau européen son projet de riposte graduée. Tout un programme pour la présidence du 'pays des droits de l’Homme'!", déclare à Libération Guy Bono.

...

http://www.vnunet.fr/fr/news/2008/07/04/la_riposte_graduee_entrera_t_ell...

[Ecrans] « Les internautes européens risquent de se réveiller avec une sacrée gueule de bois »

Le 10 avril dernier, le parlement Européen prenait position contre le système de riposte graduée au cœur du projet de loi « Création et Internet » défendu par Christine Albanel. Il jugeait disproportionnée cette mesure de lutte contre le téléchargement illégal qui pouvait aboutir à la suspension de l’accès Internet des utilisateurs. Une position de principe qu’on aurait tort de croire définitive.

En effet, le 7 juillet, plusieurs directives, regroupées sous le nom de « paquet télécom » seront votées en commissions, avant sa présentation en séance plénière à la rentrée. Le paquet télécoms concerne la modernisation du secteur des communications électroniques. L’occasion rêvée pour inclure toute une série d’amendements autour de la surveillance et du filtrage des réseaux. Avec, en guest-star, la riposte graduée à la française.

Nous avons interrogé Guy Bono, député européen du Nouveau Parti socialiste (PSE), et responsable du rapport Industries culturelles en Europe.

[...]

La quadrature du net a mis en ligne un wiki de mobilisation à propos du paquet télécoms.

http://www.ecrans.fr/Les-internautes-europeens-risquent,4276.html

[internautas] Eurodiputados quieren torpedear la libertad en Internet el 7 de Julio


DEFENDAMOS NUESTROS CIBERDERECHOS
Eurodiputados quieren torpedear la libertad en Internet el 7 de Julio

Una semana antes de un voto crucial en la reforma de la ley europea de comunicaciones electrónicas, La Quadrature du Net (La Cuadratura de la Red) denuncia una serie de enmiendas dirigidas a cerrar la arquitectura abierta de Internet para un mayor control y vigilancia de los usuarios.

03-07-2008 - Nota traducida de la Quadrature du net

Bruselas, 1 de julio de 2008 , actualizado el 2 de julio de 2008-07-02

A los usuarios de Internet de Europa se les podría impedir realizar actividades lícitas por medio de spyware obligatorio, en aras a su seguridad. Por tanto, el derecho a usar software libre para acceder a Internet no estaría asegurado nunca más. La neutralidad de la Red también está directamente atacada, al ser el principio de que los intermediarios técnicos no tienen la obligación de la vigilancia previa de los contenidos. Otras enmiendas permitirán de facto a las autoridades administrativas a que obliguen a los ISPs a trabajar conjuntamente con la policía privada de los productores de contenidos y de los gestores de derechos de autor, incluído el envío de mensajes intimidatorios, sin supervisión judicial.

http://www.internautas.org/html/5039.html

[TooLinux] Espern (Quadrature du Net) : "l’Europe prépare la surveillance et le filtrage d’internet"

Pas de trève estivale pour la Quadrature du Net ! À une semaine d’un vote portant sur la réforme du droit européen sur les communications électroniques, le collectif dénonce une série d’amendements visant à "fermer l’architecture ouverte d’internet pour plus de contrôle et de surveillance des utilisateurs."

Selon le groupe, "les internautes européens pourraient se voir interdire des activités licites par des mouchards obligatoires, au nom de leur sécurité. Le droit d’utiliser un logiciel libre pour accéder à internet ne serait ainsi plus garanti. La neutralité du net, est aussi directement attaquée, tout comme le principe qui veut que les intermédiaires techniques n’ont pas d’obligation de surveillance a priori des contenus."

http://www.toolinux.com/news/opinion/espern_quadrature_du_net_l_europe_p...

[Numerama] Des députés européens veulent 'torpiller l'internet libre'

Alors que la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen a adopté une série d'amendements au Paquet Télécom qui pourraient bloquer la mise en place de la riposte graduée s'ils étaient confirmés en séance plénière, la Quadrature du Net nous met en garde. Selon le collectif qui se bat pour protéger la liberté des internautes et la neutralité du réseau, des députés européens auraient l'intention de faire adopter des amendements "visant à fermer l'architecture ouverte d'internet pour plus de contrôle et de surveillance des utilisateurs".

[...]

Mais plus encore que le fond des amendements, qui est le jeu de la démocratie, la Quadrature du Net dénonce la forme prise par l'offensive des eurodéputés favorables aux lobbys culturels. Alors que le vote doit intervenir dans une semaine en commission Marché intérieur et protection des consommateurs (IMCO) et Industrie, recherche et énergie (ITRE), les amendements sont apparus cette semaine, et "les rédacteurs multiplient les artifices réthoriques et les références croisées dans leurs amendements pour rendre plus difficile la compréhension de l'ensemble". Plus de 800 amendements portant sur 5 directives ont été déposés.

http://www.numerama.com/magazine/10148-Des-deputes-europeens-veulent-tor...

[Heise.de] Europaweite Kampagne gegen Überwachungspläne im EU-Telecom-Paket Meldung

Bürgerrechtler und Blogger rufen zu Protesten gegen jüngste Änderungsanträge zur geplanten Novelle des EU-Gesetzespakets zur Regulierung des Telekommunikationsmarktes auf.

In den umstrittenen Vorschlägen konservativer Abgeordneter geht es vor allem um die Einführung einer Regelung, wonach Internetzugänge bei wiederholten Urheberrechtsverletzungen gekappt werden sollen ("Three-Strikes"-Bestimmung). Generell soll die Nutzung illegaler Inhalte durch ein staatlich lizenziertes Überwachungssystem verhindert werden. Die Änderungsanträge würden aber noch weit darüber hinausgehen, heißt es in einer gemeinsamen Erklärung der Bürgerrechtsorganisationen La Quadrature du Net aus Frankreich und der britischen Open Rights Group mit dem Blog netzpolitik.org. Es würde auch das Prinzip der Freiheit und Offenheit des Internet in Form der Netzneutralität gefährdet.

...

Die Internetnutzer rufen die Bürgerrechtler auf, sich noch im Lauf der Woche vor den entscheidenden Ausschussabstimmungen am Montag an ihre Volksvertreter in Brüssel zu wenden und sie auf die verheerenden "Torpedo-Ergänzungen" hinzuweisen. Sie haben dazu eine Wiki-Seite eingerichtet mit ganz konkreten Anleitungen auf Deutsch, Englisch und Französisch, wie konkret welche Abgeordnete per E-Mail und Telefon kontaktiert werden sollten. Die Hinweise reichen bis hin zu detaillierten Gesprächsvorgaben für Anrufe. Ziel ist es den Parlamentariern nahe zu legen, gegen die Änderungsanträge zu votieren. (Stefan Krempl)

http://www.heise.de/newsticker/Europaweite-Kampagne-gegen-Ueberwachungsp...

Syndiquer le contenu