Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[LeMonde] MoreCowBell, nouvelles révélations sur les pratiques de la NSA

Un an et demi après le début des révélations d’Edward Snowden, on croyait tout savoir sur la surveillance massive de l’Internet par l’agence de renseignement américaine, la fameuse National Security Agency (NSA). Or les découvertes se poursuivent. [...]

MoreCowBell a plusieurs fonctions. C’est d’abord un outil de « surveillance passive ». Dans ce cadre, il sert à cartographier les réseaux internes de grandes entreprises, d’administrations et d’organismes divers. Pour espionner les serveurs DNS, la NSA leur envoie en continu des rafales de demandes de connexion. Elle utilise pour cela un outil baptisé « Packaged Goods » (marchandises emballées), un réseau international d’ordinateurs clandestins qui, en apparence, n’ont aucun lien avec le gouvernement des Etats-Unis. Les machines visant spécifiquement les grands serveurs DNS sont installées, notamment, en Malaisie, en Allemagne et au Danemark. Au total, elles les interrogent plusieurs milliers de fois par heure, 24 heures sur 24. Les résultats sont envoyés au quartier général de la NSA toutes les quinze à trente minutes. [...]

Selon les nouveaux documents consultés par Le Monde, MoreCowBell sert en priorité à surveiller quasiment en temps réel « des sites Web de gouvernements étrangers, des forums terroristes et extrémistes, des sites de téléchargement de logiciels malveillants… »
La surveillance vise même des sites américains « dans le cadre d’une demande d’assistance émanant du département de sécurité intérieure ». L’objectif est de les défendre contre une attaque venue de l’étranger. Plus généralement, la NSA se trouve ainsi en possession d’une masse de « métadonnées » techniques sur le trafic Internet global, qu’elle pourra croiser avec d’autres types de métadonnées collectées par ses autres programmes de surveillance : qui communique avec qui, quand, combien de fois, etc. [...]

http://www.lemonde.fr/economie/visuel/2015/01/24/cowbells-nouvelles-reve...

[LeMonde] Terrorisme, messages haineux : Cazeneuve veut « responsabiliser » les géants du Web

«  Responsabiliser les acteurs de l'Internet » : c'est le message qu'a martelé Bernard Cazeneuve, mardi 20 janvier, au Forum international de la cybersécurité à Lille, quelques jours après les attentats qui ont frappé la région parisienne. [...]

Le 13 janvier, Manuel Valls avait demandé à Bernard Cazeneuve de faire des propositions « dans les huit jours  » sur le contrôle d'Internet et des réseaux sociaux, « plus que jamais utilisés pour l'embrigadement, la mise en contact et l'acquisition de techniques permettant de passer à l'acte ». Pourtant, la radicalisation des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly n'était pas passée par le Web. [...]

Un positionnement qui fait frémir certains défenseurs des libertés numériques, qui dénoncent le risque d'instauration d'une censure dans le cadre d'un combat pour la liberté d'expression. […]

http://abonnes.lemonde.fr/pixels/article/2015/01/20/terrorisme-messages-...

[NextInpact] Cybercriminalité : les pistes de Cazeneuve après les attentats de Charlie Hebdo

Hier, à l’occasion du Forum International sur la Cybersécurité (FIC) de Lille, Bernard Cazeneuve a déroulé les premières mesures d’un « plan » censé répondre à l’attentat contre Charlie Hebdo mais également à la cybercriminalité en général. D’autres actions plus musclées s’annoncent cependant dans les tuyaux. [...]

Les terroristes agissent, donc l’État réagit ! En grandes pompes, le ministre a dans la foulée esquissé son « plan » cyber pour répondre à ces menaces. Un joli fourre-tout : bientôt des statistiques de la cybercriminalité, afin de jauger l’efficacité de l’action des pouvoirs publics (théoriquement du moins, car il faudra être prudent sur les méthodes de quantification). De nouveaux groupes cyber pour renforcer la gendarmerie avec des « capacités d’investigations de haut niveau ». Policiers et gendarmes tous formés contre les cybermenaces. Le niveau de sécurité des systèmes d’information du ministère amélioré, tout comme l'action internationale contre les cybermenaces. Davantage d’actions de sensibilisation pour l’opération « Permis Internet » destinée aux élèves de CM2, etc. Le tout fera l’objet d’une présentation en conseil des ministres demain. [...]

http://www.nextinpact.com/news/92807-cybercriminalite-pistes-cazeneuve-a...

[Liberation] Apologie du terrorisme : Valls met une pression « morale » sur les hébergeurs

Le Premier ministre a rappelé mercredi la responsabilité morale et juridique des hébergeurs de contenus en ligne. Aucun changement législatif n'est à l’ordre du jour.[...]

C’est précisément cette implication de plus en plus forte des services internet dans la régulation de leurs propres contenus qui inquiète l’association de défense des libertés en ligne La Quadrature du Net. « Cela encourage la surveillance des discours par les plateformes dans un cadre extrajudiciaire, explique Félix Tréguer, un de ses membres fondateurs. Tout le monde reconnaît que l’apologie du terrorisme est une matière extrêmement sensible. Le rôle du juge n’est pas toujours un garde-fou absolu, on le voit dans les procédures actuelles, mais il est nécessaire et il faut absolument le réaffirmer. »[...]

Pour Félix Tréguer, la mise en place de dispositifs de signalement auprès des hébergeurs est une « forte incitation à retirer les contenus » avant même l’intervention de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), leur responsabilité étant engagée dès qu’ils ont connaissance de contenus illicites : « Il serait préférable de mettre en place un système qui aboutisse directement à Pharos », la plateforme de signalement créée par le ministère de l’Intérieur en 2009, qui devrait bénéficier à l’avenir de plus de moyens. [...]

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/21/apologie-du-terrorisme-valls...

[MondeDiplomatique] Privés de vie privée

Le « droit à l’oubli » dans les moteurs de recherche a été consacré par une décision très commentée de la Cour de justice de l’Union européenne en mai 2014. Un mois plus tôt, la même juridiction rendait dans l’indifférence un arrêt portant sur une autre dimension du droit à la vie privée : celui de pouvoir s’exprimer et se déplacer physiquement sans laisser de traces numériques.

« Une ingérence dans les droits fondamentaux de la quasi-totalité de la population européenne », d’une si « vaste ampleur » qu’elle « doit être considérée comme particulièrement grave ». En effet, « la conservation des données et l’utilisation ultérieure de celles-ci sont effectuées sans que l’abonné ou l’utilisateur inscrit en soit informé », ce qui génère «  le sentiment que [sa] vie privée fait l’objet d’une surveillance constante ». [...]

L’arrêt de la CJUE revient à interdire l’utilisation à des fins judiciaires des factures détaillées de téléphone dressant la liste des correspondants d’un abonné (« fadettes ») — un acte courant dans toute information judiciaire. [...]

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/01/THOREL/51955

[LesEchos] La grogne monte face aux ambitions de la cyberpolice

Le gouvernement multiplie les annonces contre le cyberterrorisme. Les professionnels d’Internet dénoncent un « opportunisme politique ».

«  Avec la loi renseignement, on est dans la logique de la NSA, dont la dérive est la surveillance de masse. Depuis “Charlie-Hebdo”, on voit sortir à toute vitesse des choses qui étaient dans les cartons depuis longtemps. On assiste à un opportunisme politique débridé  » , se désole Adrienne Charmet, coordinatrice de campagne à La Quadrature du Net. [...]

http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0204085278928-la-grogne-mont...

[NextINpact] Au Parlement européen, les premières pistes pour déradicaliser le droit d'auteur

On connait désormais la V.1 du rapport de l’eurodéputée Julia Reda (Parti Pirate, apparentée Verts) sur l’adaptation de la directive sur le droit d’auteur. Cette résolution, d’essence politique uniquement, a pour ambition de donner l’analyse du Parlement européen sur le sens des réformes voulues par la Commission européenne en ce secteur.[...]

Sur le terrain des droits exclusifs (le droit d’auteur au sens strict), l’eurodéputée invite avant tout les ayants droit à améliorer la situation des auteurs et interprètes par le biais du contrat. Elle sollicite de la commission européenne, de limiter la durée de protection des droits aux standards de la Convention de Berne , pas au-delà. Elle lui suggère également d’apporter de meilleures garanties pour les œuvres du domaine public ainsi que d’ouvrir la possibilité pour les ayants droit de libérer volontairement leurs créations via ce levier.

[...]

http://www.nextinpact.com/news/92784-au-parlement-europeen-premieres-pis...

[LeMonde] Terrorisme, messages haineux : Cazeneuve veut « responsabiliser » les géants du Web

« Responsabiliser les acteurs de l'Internet » : c'est le message qu'a martelé Bernard Cazeneuve, mardi 20 janvier, au Forum international de la cybersécurité à Lille, quelques jours après les attentats qui ont frappé la région parisienne. « Ils doivent avoir un rôle de vigilance », a précisé le ministre de l'intérieur [...]

Lors du prochain conseil des ministres, mercredi, Bernard Cazeneuve devrait présenter une série de mesures. Il a déjà fait savoir que le décret d'application prévoyant le blocage administratif des sites faisant l'apologie du terrorisme serait publié dans les prochains jours. [...]

Un positionnement qui fait frémir certains défenseurs des libertés numériques, qui dénoncent le risque d'instauration d'une censure dans le cadre d'un combat pour la liberté d'expression.

Jérémie Zimmermann, sur Twitter : « Quand le gouv, par des réflexes brutaux de censure, génère de l'attention au niveau mondial pour ce/qui elle prétend combattre.. #sic #haine » [...]

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/01/20/terrorisme-messages-hain...

[LaCroix] Terrorisme : Faut-il mieux contrôler Internet ?

Avec les prisons, les sites Internet extrémistes reviennent régulièrement dans les diagnostics des experts sur les lieux de radicalisation islamiste. Mais de nombreuses associations rejettent un contrôle accru d’Internet. […]

« Les images de violence ne se retrouvent pas que sur YouTube, elles sont aussi à la télévision ou dans les magazines », explique Laurent Chemla, responsable au sein de la Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés sur Internet.

« Internet n’est pas une zone de non-droit » affirme l’activiste, rappelant la cinquantaine de procédures pour « apologie du terrorisme » ouvertes en France depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. […]

http://www.la-croix.com/Culture/Nouvelles-technologies/Terrorisme-faut-i...

[Europe1] « Il faut un équilibre extrêmement fin pour contrôler Internet »

Adrienne Charmet nous explique quel est le vrai rôle d'Internet dans la radicalisation de certains jeunes. […]

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/europe-1-vous-repond/videos/...

Syndiquer le contenu
Soutenez La Quadrature du Net!