Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[Écrans.fr] Benjamin Bayart : « On sera filtré, mais en plus on sera taxé » (1/2)

Le président de FDN raconte la fin troublante de son contrat avec SFR. Au-delà, cette résiliation en dit beaucoup sur les évolutions du réseau télécom en France.

Le 30 mars dernier, le projet de loi Création et Internet revenait devant les députés. Projet contre lequel FDN (French Data Network), le plus vieux fournisseur d’accès Internet (FAI) français, s’oppose publiquement. Ce même jour, l’association recevait de SFR, filiale de Vivendi, une lettre résiliant son contrat de collecte de trafic Internet. Puis le 31 mars, c’était au tour du fisc de les contacter. Aucun élément ne permet de faire un lien direct entre ces faits. « Dire que c’est à cause de notre combat contre Hadopi qu’on a été coupé, c’est un peu court et à la limite de la parano, commente Benjamin Bayart, président de FDN. Mais la coïncidence de dates est troublante ». [...]

Qu’entendez-vous par faire le marché à sa main ?

Vivendi milite frontalement pour Hadopi, c’est-à-dire pour un système où les gens ne sont pas libres d’échanger entre eux, mais où ils sont filtrés, surveillés, mouchardés. Dans deux mois, vous verrez les mêmes militer pour avoir une taxe pour accéder aux contenus. Non seulement on sera filtré, mais en plus on sera taxé. Ce sera fromage et dessert.

http://www.ecrans.fr/Benjamin-Bayart-1-2-Non-seulement,7733.html

[Écrans.fr] Ceci n’est pas une licence globale

Quinze ans après l’essor du web, et dix ans après la création de Napster, les industries culturelles commencent timidement à adopter une nouvelle approche vis-à-vis du téléchargement de fichiers protégés par le droit d’auteur, et plus généralement d’Internet. [...]

En octobre dernier, Philippe Aigrain, informaticien et co-fondateur de la Quadrature du Net a affiné le concept, notamment les mécanismes de collecte et de répartition des sommes perçues, sous le terme de contribution créative. [...]

Et la Quadrature d’indiquer : « alors qu’ils refusaient de discuter des financements mutualisés, cela fait des années que les penseurs patentés des industries culturelles ont conçu un scénario qui les fait rêver : une taxe sur les fournisseurs d’accès sans reconnaissance des droits pour les internautes ». L’organisation, qui milite pour une gouvernance démocratique et transparente de la répartition des sommes collectées, prévient : « si vous entendez parler de taxes sur les profits des FAI, de plateformes de téléchargement autorisées, méfiez-vous. »

« En fait : aucune étude indépendante n’a jamais pu établir de lien entre piratage et baisse des ventes. Dans le pire des cas ce phénomène ne change rien, dans le meilleur on s’aperçoit qu’en réalité les plus grands pirates sont aussi les plus grands acheteurs. » (ndlqdn Laurent Chemla, Médiapart)

http://www.ecrans.fr/Ceci-n-est-pas-une-licence-globale,7816.html

[Écrans.fr] Jacques Attali : « On a une guerre de retard »

Favorable à la licence globale, Jacques Attali réagit sur les différentes réflexions actuelles à propos du financement de la culture.

En 2008, Jacques Attali remettait au président de la république un rapport pour la « libération de la croissance française ». À propos du téléchargement en ligne, et à l’opposé du rapport Olivennes signé quelques mois plus tôt, il juge tout système répressif comme un « frein majeur » à l’innovation, et préconise un mécanisme de licence globale (ou de contribution créative). Soit la légalisation de l’accès et de l’échange de fichiers en ligne en contrepartie d’une rémunération reversée aux ayants droit. [...]

http://www.ecrans.fr/Jacques-Attali-On-a-une-guerre-de,7753.html

[LeFigaro.fr] Jacques Attali tire à vue sur la loi Hadopi

Jugeant le projet de loi contre le piratage inutile , il invite les artistes à s'engager dans la voie d'une licence globale, à un mois du vote solennel du texte.

Une loi «plus ou moins avortée, qui ne servira à rien». En quelques mots, Jacques Attali livre un avis tranché sur la loi anti-piratage, qui doit être solennellement adoptée le mois prochain à l'Assemblée nationale. Dans un long entretien accordé à Libération, l'intellectuel et ancien conseiller spécial de François Mitterrand ramène ce texte à la défense «de quelques vedettes politiquement très visibles mais qui ne représentent rien». «Et qui, si on y réfléchit bien, sont surévaluées au regard de leur utilité artistique, pour ne pas parler de leur utilité sociale» [...]

Face au gouvernement qui a «a choisi le camp des majors et de quelques artistes liés aux majors», Jacques Attali oppose le principe de la licence globale

http://www.lefigaro.fr/hightech/2009/08/18/01007-20090818ARTFIG00226-jac...

[PCINpact] Ministère de la défense : Herisson piquera le web dès mars 2010

Herisson ou « Habile Extraction du Renseignement d'Intérêt Stratégique à partir de Sources Ouvertes Numérisées » de la Délégation Générale pour l'Armement est un projet français visant à exploiter les sources dites « ouvertes » du web. Peu d’informations ont été données jusqu’alors, si ce n’est la diffusion du CCTP ou cahier des clauses techniques particulières (voir notre actualité) suivie de l’interview par Ecrans.fr d’un responsable de la DGA destinée à rassurer l’opinion sur ce qu’est Hérisson.

Si la LOPPSI 2 (loi attendue, mais reportée aux calendes grecques) a été très médiatisée, ce ne fut donc pas le cas de ce projet. Le député Pierre Morel-A-L'Huissier (UMP) a aussi questionné le gouvernement sur ce système et spécialement sur les modalités pratiques de son fonctionnement. Le ministère de la Défense vient tout juste d’y répondre : [...]

http://www.pcinpact.com/actu/news/52566-herisson-surveillance-echelon-dg...

[PCINpact] Le chiffre des entrées cinéma explose, sans loi Hadopi

L’été, une saison creuse, le cinéma en crise ? Pas du tout : selon les derniers chiffres du CNC, le Centre national de la cinématographie (CNC), le mois de juillet a connu une progression de 56,1% par rapport à l'an passé. 20,74 millions d'entrées au compteur pour ce seul mois, et 118 millions d’entrées depuis le début de l’année soit 2,6% de plus qu’en 2008.

http://www.pcinpact.com/actu/news/52548-cnc-chiffre-cinema-entrees-hadop...

[PCINpact] P2P : l'Angleterre se dirige droit vers la riposte graduée

L'Ofcom, chargée du bannissement
Des mesures calquées sur l'Hadopi française
Des critiques de l'opposition
Des grands noms opposés à ce projet

Les revenus de la création, un chapitre en attente

En France, des parlementaires et plusieurs groupes comme l’UFC ou la Quadrature du Net , tous opposés à l’Hadopi, organiseront à la rentrée des assises Création Public et Internet pour pister les alternatives et trouver des vraies solutions pour financer la création. Fraîchement installé rue de Valois, Frédéric Mitterrand a promis de s’attaquer au chantier du financement, tout en refusant bec et ongle d’aborder ce chapitre lors d’Hadopi.

http://www.pcinpact.com/actu/news/52539-hadopi-ofcom-riposte-graduee-man...

[Eco89] Les Anglais bien partis pour pirater la loi Hadopi

Le gouvernement travaille sur une loi contre le téléchargement illégal très inspirée du dispositif français qui divise les artistes.

Une loi privant les adeptes du téléchargement illégal de leur accès à Internet. Un gouvernement accusé de collusion avec les majors du disque et du cinéma. Des membres de la majorité qui se rebiffent en jugeant le projet complètement irréaliste. Ça ne vous rappelle rien ?

Le gouvernement français n'a toujours pas réussi à faire voter la loi Hadopi, mais il peut déjà se féliciter de l'avoir exportée. Selon The Independent, la Grande-Bretagne travaille sur un texte similaire.

Des artistes se rebellent [...]

Accusations de collusion avec l'industrie du disque [...]

http://eco.rue89.com/2009/08/16/les-anglais-bien-partis-pour-pirater-la-...

[Futurzone.orf.at] Transparenz als "Killer App"

Vom Web 2.0 scheinen nur Facebook und Twitter übrig geblieben zu sein. Doch mit dem Prinzip des Mashups hinterließ der Boom sozialer Software ein Erbe, das als Grundlage für neues Wachstum im Netz dienen kann und Chancen für die Demokratie bietet. In den USA nehmen Bürgerrechtler das Transparenzversprechen Barack Obamas beim Wort und holen sich die Daten vom Staat. [...]

Videos statt Inhalte

Doch auch hier gibt es noch gewaltigen Spielraum für Verbesserungen: Dokumente liegen nicht immer in der aktuellsten Form vor. Und auch die besten Live-Videoübertragungen von Abstimmungen nützen nichts, wenn der Bürger am anderen Ende nicht die Abstimmungslisten der Fraktionen vorliegen hat, denn über Abänderungsanträge wird in Sekundenschnelle abgestimmt. Auch Abstimmungsergebnisse sollten live ins Netz gestellt werden, um Missverständnisse zu vermeiden.

Bisher sind die Bürger hier noch auf die Vorarbeit von NGOs wie La Quadrature du Net angewiesen, die zum Telekompaket solche Abstimmungslisten zum Download ins Netz gestellt haben. Diese Listen zu erstellen und zu kommentieren erfordert große Sachkenntnis und macht sehr viel Arbeit - nur die Institutionen, die Parteien und Lobbyisten können sich das leisten.

Auf europäischer Ebene fehlt natürlich auch ein One-Stop-Shop für Daten, der mit Data.gov vergleichbar wäre.

http://futurezone.orf.at/stories/1623629/

[LeFigaro.fr] Radiohead porte un coup fatal à l'album

Le groupe anglais préfère produire des chansons à l'unité destinées au téléchargement.

Tuer ou être tué. Radiohead a fait son choix. Le groupe anglais mené par Thom Yorke a annoncé, dans un entretien au magazine spécialisé américain The Believer, qu'il arrêterait de faire des albums. Continuer «nous tuerait», assure Thom Yorke. Il a donc préféré signer l'arrêt de mort du CD. À la place, Radiohead veut se concentrer sur la production de singles et maxis (chansons à l'unité) à télécharger.

http://www.lefigaro.fr/medias/2009/08/14/04002-20090814ARTFIG00045-radio...

Syndiquer le contenu
Soutenez La Quadrature du Net!