Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[NotreTemps] Le RGPD, puissant renfort pour les avocats de la frugalité numérique

[NotreTemps] Le RGPD, puissant renfort pour les avocats de la frugalité numérique

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) vient renforcer le combat des associations qui défendent depuis des années la "frugalité numérique", ou l'art de maîtriser ses données sur l'internet. [...]

S'il ne change pas fondamentalement la donne pour de nombreux internautes, pour la plupart déjà bien protégés par les diverses législations nationales, ce dispositif a surtout valeur de signal: " il met la pression sur les entreprises pour que les droits soient plus respectés ", résume Sylvain Steer, universitaire et membre du centre français Cecil (Centre d'études sur la citoyenneté, l'informatisation et les libertés). [...]

Il donne aussi la possibilité aux ONG d'organiser des actions de groupe fédérant des milliers d'internautes pour attaquer les entreprises fautives.

Quand on dépose une plainte avec des milliers et des milliers de noms, l'autorité de contrôle ne peut pas la mettre en bas de panier " comme une plainte individuelle, explique Arthur Messaud, un juriste de la Quadrature du net, une ONG française qui défend les droits des internautes.

La Quadrature va d'ailleurs immédiatement saisir l'occasion : dès le 25 mai, date d'entrée en vigueur du nouveau RGPD, elle va déposer à la Cnil, l'autorité compétente en France, une action de groupe contre les Gafam (Google Apple Facebook Amazon Microsoft). [...]

https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/le-rgpd-puissant-renfort...

[TheConversation] L’arsenal jurigeek des citoyens européens s’affirme face aux big tech

[TheConversation] L’arsenal jurigeek des citoyens européens s’affirme face aux big tech

L’Union européenne est souvent critiquée pour la lenteur de ses institutions et sa distance vis-à-vis des préoccupations quotidiennes des citoyens. Or, elle nous offre ici les moyens d’agir concrètement. Tous scandalisés que nous sommes par le mépris révélé de nos libertés par les big tech, le temps de la prise de conscience laisse place à celui de l’action.

À l’aube de l’application du RGPD, un possible contentieux sur le transfert des données à caractère personnel vers les USA et plusieurs initiatives pour protéger les consommateurs dans l’économie numérique indiquent que l’Union européenne se montre de plus en plus offensive afin de garantir au citoyen un marché unique numérique plus équitable et transparent. [...]

https://theconversation.com/larsenal-jurigeek-des-citoyens-europeens-saf...

[JournalduNet] Le congrès américain vote le Cloud Act à deux mois de l'entrée en application du RGPD

[JournalduNet] Le congrès américain vote le Cloud Act à deux mois de l'entrée en application du RGPD

Dans un contexte grandissant de protection des données personnelles et de la promotion d’un cloud de confiance européen, le Cloud Act marque un retour en arrière et une forme d’ingérence numérique que nul ne peut ignorer. [...]

En effet, le Cloud Act donne la possibilité à une puissance étrangère, en l’occurrence les Etats-Unis d’Amérique, d'accéder aux données dès lors qu’elles sont hébergées par des cloud providers américains, sans que les utilisateurs en soient informés, quand bien même ces données seraient stockées en France ou concerneraient un ressortissant européen, et ce sans passer par les tribunaux.

Cette situation est alarmante et dénoncée par de nombreuses organisations comme Electronic Frontier Foundation, American Civil Liberties Union, Amnesty International et Human Rights Watch. Elle entraine des risques liés à l’Espionnage industriel, la sécurité nationale, la propriété intellectuelle, la protection des données personnelles et doit donc être connue du grand public et des utilisateurs. [...]

https://www.journaldunet.com/solutions/expert/69017/le-congres-americain...

[LeMonde] Etats-Unis : le Sénat vote pour le maintien de la neutralité du Net

[LeMonde] Etats-Unis : le Sénat vote pour le maintien de la neutralité du Net

Le Sénat américain a voté mercredi 16 mai pour le maintien de la neutralité du Net. Une décision qui vise à renverser celle prise par la Commission fédérale des communications (FCC). En décembre 2017, le régulateur des télécoms avait en effet décidé d’abroger ce principe fondateur d’Internet, qui permet que tous les contenus mis en ligne soient traités de la même manière par les opérateurs, sans discrimination – les empêchant ainsi, par exemple, de faire payer plus ou moins cher l’accès à certains services.

Tous les sénateurs démocrates ainsi que trois sénateurs républicains ont approuvé la résolution visant à maintenir la neutralité du Net. Cette seule étape ne suffira cependant pas à annuler la décision de la FCC. Pour que cela se produise, il faudra que la résolution soit d’abord examinée et validée par la Chambre des représentants américaine, puis que le président Donald Trump la signe. Ce qui semble très peu probable. [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/05/17/etats-unis-le-senat-vot...

[FranceInter] Données personnelles : Gare au Gafam

Données personnelles : Gare au Gafam

Comment « l’association de défenses des libertés à l’ère du numérique » la Quadrature du Net, veu[t]x faire sa fête aux géants d'Internet.

Le 25 mai prochain va entrer en application le RGPD, le règlement général sur la protection des données, ce pétrole du XXIème siècle qui a fait la fortune des Gafam (Google Apple Facebook Amazon et Microsoft) en recoupant tous nos comportements en ligne. Pour mieux nous vendre… nous et nos données.

Or avec ces nouvelles règles du jeu, les citoyens peuvent dorénavant lancer des actions collectives contre ces pratiques. Derrière un ordinateur les deux spécialistes/hacktivistes Benjamin Sonntag et Arthur Messaud nous expliquent. [...]

https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-b...

[LaCroix] « Notre objectif n’est pas d’améliorer Facebook mais de lui mettre des bâtons dans les roues »

[LaCroix] « Notre objectif n’est pas d’améliorer Facebook mais de lui mettre des bâtons dans les roues »

La Quadrature du Net compte lancer, le 25 mai prochain, une action collective contre les géants du net que sont les GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft. L’association française de défense des usagers du numérique leur reproche de ne pas respecter les libertés fondamentales.

Entretien avec Arthur Messaud, le juriste de l’association. [...]

« Depuis quatre ou cinq ans que nous nous mobilisons sur ces sujets, les réactions du public ont beaucoup évolué. Auparavant, il pensait que ce n’était pas grave car il n’avait rien à cacher. Maintenant, beaucoup de personnes, et pas forcément des jeunes, nous posent des questions et s’intéressent à ce que nous faisons. C’est devenu un sujet politique, qui a quitté les pages "geek" et ça, c’est déjà une victoire. Au vu de ces évolutions, il y a de quoi être optimiste et enthousiaste sur la réaction de la population. Voir que le RGPD est bien reçu, alors que c’est une loi européenne, c’est encourageant. » [...]

https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Numerique/Notre-objectif-ne...

[FranceInter] La Quadrature du Net attaque en justice les géants du net

[FranceInter] La Quadrature du Net attaque en justice les géants du net

L'association La Quadrature du Net lance la première action de groupe européenne, et appelle tous ceux qui estiment que les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) pillent leurs données personnelles à rejoindre le mouvement. [...]

Le tout avec des slogans façon "1984" : "Apple sait où est ta mère", "Google filtre ta pensée"... Arthur Messaud, juriste de l'association, estime que les géants américains ne respectent toujours pas la réglementation européenne. "Quand on accède à des services comme ça, on doit donner un consentement, qui est à la fois libre et explicite. Or les GAFAM nous arrachent un consentement qui n'est ni libre ni explicite." [...]

https://www.franceinter.fr/societe/la-quadrature-du-net-attaque-en-justi...

[Liberation] Streaming : une liste noire en zone grise

[Liberation] Streaming : une liste noire en zone grise

Pour tenter de mettre fin aux plateformes de streaming illégales, le ministère de la Culture a annoncé vouloir mettre en place une « liste noire ». Une mesure qui soulève un bon nombre de questions. [...]

Mais la mesure pose plusieurs questions. Car elle laisse présager des limites, et des abus. Pour Lionel Maurel, membre de la Quadrature du net, joint par Libération, la mesure est réalisable autant qu’elle est contournable. En effet, le blocage de sites existe déjà, « ça se passe entre les ayants-droit, les régies publicitaires et les sites de paiement en ligne type Paypal, ce qui permet d’assécher les sites de streaming ». Là où le projet du ministère de la Culture innove, c’est que le blocage devient extrajudiciaire et donc administratif. [...]

« A la Quadrature du net, on n’est pas favorable aux sites de streamings et de DDL [Direct downloading ou téléchargement direct], en revanche, on est dérangés par l’aspect extrajudiciaire de cette liste », ajoute Lionel Maurel. Une liste noire gouvernementale n’est normalement pas publique. Il est donc impossible pour les citoyens de savoir quels sites y figurent. Plusieurs questions se posent : « Comment contrôle-t-on ce qui est bloqué ? Y aura-t-il des procédures contradictoires prévues ? Quels droits pour les sites bloqués ? » énumère-t-il. Olivier Iteanu renchérit : « L’enfer est pavé de bonnes intentions. Il ne faudrait pas que le schéma de censure mis en place par les listes noires se généralise. » [...]

http://www.liberation.fr/futurs/2018/05/01/streaming-une-liste-noire-en-...

[BfmBusiness] La Hadopi peut-elle vraiment établir une « liste noire » des sites de piratage ?

[BfmBusiness] La Hadopi peut-elle vraiment établir une « liste noire » des sites de piratage ?

Françoise Nyssen entend intensifier la lutte contre le piratage et conférer davantage de pouvoir à la Hadopi. Une liste est prévue pour permettre aux opérateurs de mieux cibler leur blocage. [...]

Les nouvelles dispositions devraient être intégrées dans le cadre d'une vaste loi sur l'audiovisuel, en préparation pour la fin de l'année. Techniquement faisable, le procédé de la liste noire présente quelques inconvénients. " Un tel procédé rappelle ce qui s’opère actuellement en Russie pour censurer Telegram. Cela revient à bloquer un large nombre de sites pour un effet limité. Le tout pour préserver les intérêts d’une poignée d’artistes ", note Stéphane Bortzmeyer, libriste et ingénieur.

Outre les risques d'atteinte à la liberté d'expression et de communication, cette initiative présente un risque d'ordre économique ", complète Marc Rees, journaliste spécialisé chez Next INpact. [...]

http://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/la-hadopi-peut-elle-vraiment-etabl...

[LHumanite] Libertés. Gaudin veut projeter Marseille dans l’hypersurveillance

[LHumanite] Libertés. Gaudin veut projeter Marseille dans l’hypersurveillance

La municipalité LR envisage de créer le premier centre, en France, collectant toutes les données, privées et publiques, afin de mieux « prévenir » la délinquance. Problème : la Cnil n’a pas été saisie. Élus et associations exigent un débat public. [...]

Le spectre d’une surveillance généralisée ayant fait l’objet d’une littérature abondante et parfois visionnaire, il fallait calmer les inquiétudes. L’élue en charge du dossier vernissait ainsi son propos d’une protection légale : « Les données seront anonymes, et je suis particulièrement attachée à la protection des données personnelles, Marseille n’a pas à rougir en la matière. Et la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) n’est jamais très loin. » Patatras : mardi dernier (le 27 mars, NDLQDN), la publication d’un article sur le site Web Next INpact fragilise pour le moins la version officielle. « La Commission nous assure ne pas avoir été contactée par la municipalité pour une quelconque déclaration ou demande d’autorisation sur ce projet », y est-il écrit. Pire même : ce n’est en fait qu’« à la suite d’articles parus dans la presse (que) la Commission a pris l’initiative de se rapprocher de la ville ». Si la Cnil « n’est jamais très loin », pour reprendre la formule de l’élue, c’est qu’elle a fait le chemin toute seule.

Même si l’incompétence de la machine municipale estomaque nombre d’interlocuteurs, voilà, au final, une bonne nouvelle, pour Félix Tréguer, de la Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet : « On espère que la Cnil mettra des bâtons dans les roues de ce projet. » [...]

https://www.humanite.fr/libertes-gaudin-veut-projeter-marseille-dans-lhy...

Syndiquer le contenu