[20Minutes] Pour la Quadrature du Net, le porte-clefs localisable imposé aux élèves d’un lycée est illégal

[20Minutes] Pour la Quadrature du Net, le porte-clefs localisable imposé aux élèves d’un lycée est illégal

Le 20 juillet dernier, une lycéenne a publié sur Twitter le nouveau règlement de son lycée. Un encadré y indique que les élèves recevront en début d’année « un porte-clés connecté (Bluetooth) » qu’ils devront avoir « en permanence sur eux ». Objectif du dispositif : « S’assurer de la présence de chacun d’eux en classe, sur les installations sportives, au CDI et lors des sorties mais aussi au cours des exercices de sécurité (incendie, PPMS). » Un débat sur la légalité de ce dispositif avait alors agité la toile.

20 Minutes avait alors contacté la lycéenne, mais également le lycée et l’entreprise fabriquant le porte-clefs afin d’obtenir plus d’informations. NewSchool qui fabrique ces badges avait alors assuré la légalité du dispositif et précisé travailler avec l’Education nationale et posséder un accord avec la CNIL. Contactée et relancée depuis plusieurs jours par 20 Minutes, la CNIL n’a pas encore confirmé ou infirmé cette déclaration, ni réagi à la polémique. Ce lundi [NDLRP, le 30/07], la Quadrature du Net (QdN) a de son côté publié les résultats de son enquête et selon l’association de défense des libertés sur Internet, ces porte-clefs contraindraient illégalement des enfants à être tractables en permanence. [...]

https://www.20minutes.fr/high-tech/2315279-20180730-quadrature-net-porte...