Le numérique assigné à l'état d'urgence permanent