[LeMonde] Facebook cible la publicité avec le « profil fantôme » des utilisateurs

Facebook le martèle sans cesse ces derniers mois : ses utilisateurs peuvent contrôler les données personnelles qu’ils fournissent au réseau social et la manière dont elles sont utilisées.

Ça, c’est la théorie. En pratique, des chercheurs des universités américaines de Northeastern et de Princeton ont découvert et prouvé que Facebook utilisait des informations que leurs utilisateurs n’avaient pas consenti à donner ou n’avaient pas fournies à des seules fins de sécurité, pour cibler leurs publicités. [...]

Facebook a ainsi assuré que n’importe quel utilisateur qui aurait envoyé son carnet d’adresses à Facebook peut le supprimer tout en reconnaissant qu’il était, en revanche, impossible pour un internaute, y compris s’il ne dispose pas de compte Facebook, de faire supprimer les données personnelles confiées à Facebook par un tiers, un ami ou une entreprise. Ce profil en négatif, constitué d’informations qui n’ont pas été données directement par l’utilisateur constitue ce qui a été surnommé le shadow profile (profil fantôme). C’est la première fois qu’il est avéré que ce shadow profile est utilisé par Facebook pour de la publicité ciblée. [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/09/27/facebook-utilise-les-in...