général

Information générale

Pedro Martínez, procureur au parquet de Madrid

« Nous pensons cependant que ce processus est imparable. De même que la bourgeoisie a signifié la fin de l'aristocratie, le nouveau paradigme finira par s'imposer, et les nouveaux inquisiteurs ne parviendront pas à l'arrêter. »

Pedro Martínez, procureur au parquet de Madrid - Dans une tribune du 5 mai 2008.

Annulation de votre paiement

Votre paiement en ligne a été annulé.

Si vous souhaitez recommencer, rendez-vous sur notre page de soutien.

A très bientôt

Merci pour votre soutien à La Quadrature du Net et à ses actions !

Merci pour votre soutien à La Quadrature du Net et à ses actions !

Grâce à vous La Quadrature continuera à informer sur les projets législatifs menaçant les libertés individuelles dans l'environnement numérique. Elle pourra permettre encore plus efficacement aux citoyens désireux d'agir de placer les questions de neutralité du Net et de libertés individuelles au cœur des débats de société.

Contre HADOPI : Le cinéma français aussi !

Il y a tout juste un mois, la Quadrature du net publiait son analyse du sondage de 01net sur le téléchargement. La conclusion sonnait comme une lapalissade d'une affligeante banalité pour toute personne ayant ouvert un navigateur au moins une fois dans sa vie : les internautes1 ne veulent bien évidement pas de la stupide, archaïque, inefficace, liberticide et inapplicable loi « Création et Internet ».

Diffusion live de la Quadrature du Net, encart technique

<< Retour au panel HADOPI ! et au LIVE

La Quadrature du Net met régulièrement à dispositions des internautes du monde entier un flux vidéo en direct des débats parlementaires, européens ou des conférences co-organisés par nous.

HADOPI à l'Assemblée nationale. Mobilisation - acte II

La loi HADOPI, ou « Création et Internet », instaurant la « riposte graduée » contre les internautes accusés par des acteurs privés − et sans preuve valable − de partage d'œuvres, sera examinée à l'Assemblée nationale à partir du lundi 30 mars. Pour vous tenir informés, vous pouvez consulter la « feuille jaune » de La Quadrature du Net disponible sur le tableau de bord "HADOPI"

Afin que les arguments soient plus efficacement portés en hémicycle, La Quadrature du Net appelle chacun à réaliser quelques actions simples, mais extrêmement importantes et efficaces.

Partager n'est pas voler ! (chronique d'un mensonge historique)

La loi HADOPI est fondée sur une méconnaissance irresponsable des principes fondamentaux du monde numérique. Cet aveuglement coupable est partagé par le législateur et les nouveaux moines copistes qu'il défend. L'objectif de la loi, qui est de dissuader le partage d'œuvres entre particuliers, part du postulat que "pirater tue", que "télécharger c'est piller", en somme que le partage est assimilable à du vol. Ce mensonge sera inévitablement, à l'instar de la loi HADOPI et de ses défenseurs, balayé par l'Histoire.

Le dogmatisme du copyright temporairement expulsé du Parlement Européen

Bruxelles, le 19 février - La Quadrature du Net se réjouit du fait que la mise à mort du Rapport Medina1, le texte relatif au Copyright le plus absurde 2 qui nous a été donné de voir au Parlement Européen, ait été confirmée. Ce rapport dogmatique a été rejeté grâce à la mobilisation massive des citoyens, qui ont attiré l'attention sur ce texte. Tout le monde se souviendra de cet évènement comme une preuve que les citoyens peuvent obtenir du Parlement Européen la protection qu'ils méritent, aussi longtemps qu'ils resteront attentifs et parleront d'une voix forte contre les extrémistes du copyright.

  • 1. Le fichier officiel de procédure sur le site du Parlement: http://www.europarl.europa.eu/oeil/FindByProcnum.do?lang=en&procnum=INI/2008/2121
  • 2. Le rapport Medina contient uniquement des mesures répressives édictées par l'industrie du divertissement, jusqu'à ignorer les études en cours de la Commission. Parmi ses recommandation, on trouvera la "riposte graduée", le filtrage des contenus, la responsabilité des fournisseurs d'accès à Internet, le déni des exceptions au copyright etc.

newsletter-actu

Voici la lettre d'information de La Quadrature, contenant toutes les informations publiées au cours du dernier mois par La Quadrature.

La revue de presse est par ailleurs disponible sur http://www.laquadrature.net/fr/revue-de-presse, et une part importante de notre travail de tous les jours est réalisée via le wiki : http://www.laquadrature.net/wiki/Accueil. Merci d'envoyer tous vos commentaires et suggestions à : contact@laquadrature.net

Inscription, désinscription à cette lettre d'information : http://laquadrature.net/cgi-bin/mailman/listinfo/actu


Voici la lettre d'information de La Quadrature, contenant toutes les informations publiées au cours du dernier mois par La Quadrature.La revue de presse est par ailleurs disponible sur http://www.laquadrature.net/fr/revue-de-presse, et une part importante de notre travail de tous les jours est réalisée via le wiki : http://www.laquadrature.net/wiki/Accueil. Merci d'envoyer tous vos commentaires et suggestions à : contact@laquadrature.net

Inscription, désinscription à cette lettre d'information : http://laquadrature.net/cgi-bin/mailman/listinfo/actu

La Quadrature du Net publie ses commentaires sur le Livre vert sur le droit d'auteur dans l'économie de la connaissance

La Quadrature du Net publie aujourd'hui les commentaires qu'elle a adressé à la Commission européenne en réponse au Livre vert sur le Droit d'Auteur dans l'économie de la connaissance. Ces commentaires contiennent d'importantes recommandations constructives sur le futur des politiques concernées. Voir pièce jointe à cet article (en anglais).

La Quadrature soumet la loi et ses alternatives aux commentaires du public

La loi Création et Internet est le produit d'un débat tronqué et d'une gouvernance douteuse de la préparation de la décision publique. Pour rouvrir la porte du débat, La Quadrature du net soumet à partir du 29 octobre 2008 le texte du projet de loi et le livre Internet & Création de Philippe Aigrain aux commentaires du public.

Riposte graduée : l'Europe doit résister à l'autoritarisme de Nicolas Sarkozy

Le site ecrans.fr a publié aujourd'hui la lettre de Nicolas Sarkozy envoyée au président de la Commission européenne, Jose-Manuel Barroso.[1] Nicolas Sarkozy le sollicite pour qu'il rejette l’amendement Bono/Cohn-Bendit/Roithova (ou amendement 138) adopté par 88% des parlementaires européens lors de la première lecture du Paquet Télécom.[2]

Syndiquer le contenu