[LeMonde] Face à des missions étendues, la CNIL revendique plus de moyens

[LeMonde] Face à des missions étendues, la CNIL revendique plus de moyens

Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL, souligne le nombre record de plaintes enregistré par l’institution en 2017 (8 360 au total) et la fréquentation inégalée de son site Internet. [...]

Dans ce contexte, la responsable mise beaucoup sur l’entrée en vigueur, le 25 mai, du règlement européen pour la protection des données (RGPD). Celui-ci va radicalement changer les modes d’action de la CNIL et ses capacités de sanctions, qui vont être décuplées, avec des amendes qui pourront aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires des entreprises condamnées. La mise en œuvre du RGPD a été le grand chantier de la CNIL au cours de l’année écoulée et restera encore le sujet prioritaire de l’institution dans les mois à venir. [...]

Entre l’inflation du nombre de plaintes et tout le travail entrepris autour du RGPD, se pose la question des moyens. Pour la présidente de la CNIL, dont l’institution est dotée d’un budget de 17 millions d’euros, il s’agit d’un sujet central : « Je le dis maintenant depuis un an : nos moyens sont insuffisants, on a atteint un point de rupture ». Isabelle Falque-Pierrotin souligne que « là où, dans des pays comparables à la France, nos homologues ont des équipes de 500 personnes, […] nous n’en avons que 200 ». [...]

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/10/face-a-des-missions-e...