Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[LeFigaro] « Fake news » : « Les réseaux sociaux ne se soucient pas de ce que nous partageons »

[LeFigaro] «Fake news» : «Les réseaux sociaux ne se soucient pas de ce que nous partageons»

INTERVIEW - Benjamin Sonntag, cofondateur de la Quadrature du Net, fait le point sur le phénomène des « fake news ».

C.V.: Une grande étude du MIT vient de montrer que les informations fausses se propagent plus vite que les vraies sur Twitter. Est-ce une surprise ?

B.S.: Pas vraiment. Et je pense que c'est vrai depuis longtemps, et pas seulement sur Twitter. On m'a appris, quand j'étais enfant, qu'il fallait beaucoup plus d'énergie pour corriger une idée fausse que pour en propager une vraie. Et ce n'est pas surprenant puisque les réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook, sont conçus pour capter notre attention, pour, au final, nous exposer de la publicité, sans se soucier que nous partagions des idées fausses ou vrai. [...]

http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/03/08/01008-20180308ARTFIG00342-les...

[LeMonde] En Chine, travailler malgré la censure du Net

[LeMonde] En Chine, travailler malgré la censure du Net

Ces dernières années, la censure du Web n’a fait qu’empirer en Chine. C’est un casse-tête pour toutes les entreprises étrangères installées dans le pays. [...]

Le 30 janvier, le ministère [des technologies de l’industrie et de l’information chinois] a tenté de rassurer le monde des affaires en assurant, lors d’une conférence de presse, que seuls les VPN illégaux seraient visés. Ceux qui veulent accéder à l’Internet global « peuvent louer des lignes de réseau auprès des opérateurs », indiquait-il. Mais les lignes légales proposées par les entreprises d’Etat China Mobile et China Unicom coûtent cher : 12 000 euros par an au minimum pour le débit nécessaire à une PME. Laquelle peut craindre que toutes ses communications soient accessibles aux autorités chinoises… [...]

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/07/en-chine-travailler-m...

[NextINpact] Fake news : analyse ligne par ligne de la future loi contre les fausses informations

[NextINpact] Fake news : analyse ligne par ligne de la future loi contre les fausses informations

Next INpact a dévoilé hier l’intégralité de la future loi relative à la lutte contre les fausses informations. Le texte est évidemment susceptible d’évoluer une fois la procédure parlementaire engagée. Nous vous proposons en attendant une analyse ligne par ligne d'un document qui devrait être déposé dans les prochaines semaines au Parlement.

Dans l’entourage du ministère de la Culture, qui a travaillé avec celui de la Justice depuis cinq mois environ sur le sujet, le véhicule est déjà tout choisi : ce sera finalement une proposition de loi portée par un député membre de la commission des affaires culturelles (voir dans le même sens cet article du Monde).

Intérêt ? Cette voie évitera l’obligation de fournir une étude d’impact, tout en évinçant celle de saisir le Conseil d’État, même si l’option reste possible. Mais que prévoit exactement ce projet de loi déguisé en proposition ? Nous présentons ci-dessous une analyse ligne par ligne, à l’instar de celle faite pour le règlement général sur la protection des données personnelles. [...]

https://www.nextinpact.com/news/106264-fake-news-analyse-ligne-par-ligne...

[LeMonde] Mitchell Baker : « La question est de savoir quel Internet nous voulons »

[LeMonde] Mitchell Baker : « La question est de savoir quel Internet nous voulons »

Avocate de la neutralité du Net, la présidente de Mozilla multiplie les initiatives afin de contrer la décision de la Commission fédérale des communications aux Etats-Unis. [...]

« L’idée derrière la neutralité du Net, c’est que tous les contenus sont égaux sur le réseau et vous pouvez décider quels contenus vous voulez voir. Avec la nouvelle réglementation établie par la Federal Communications Commission (FCC), l’autorité des télécommunications américaine, votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) peut décider que des sites qui n’accepteraient pas de payer pour utiliser leurs services seront difficiles à trouver, voire plus du tout disponibles. C’est le même modèle que celui des télévisions par câble aux Etats-Unis : le contenu est éparpillé entre différents acteurs, et si vous voulez avoir accès à tout le contenu, vous devez vous abonner à chacun d’eux. Basculer dans ce système, c’est sûrement plus rentable pour les FAI, mais très préjudiciable pour les citoyens. Et puis ça empêche des nouveaux acteurs numériques, qui n’ont pas l’assise financière pour le faire, d’émerger. Voulu ou non, cela renforce la position des gros acteurs. » [...]

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/08/mitchell-baker-la-que...

[NextINpact] Blocage administratif : bras de fer entre la personnalité qualifiée de la CNIL et l’Intérieur

Blocage administratif : bras de fer entre la personnalité qualifiée de la CNIL et l’Intérieur

C’est une première. La personnalité qualifiée de la CNIL a décidé de saisir le tribunal administratif. Chargée de contrôler les mesures de blocage et de déréférencement, elle conteste la décision du ministère de l’Intérieur selon laquelle quatre publications d’Indymedia seraient autant d’incitations au terrorisme. [...]

« On se focalise souvent sur la liste et son contenu, remarque sur son blog Taziden (Julien Rabier), mais quid des sites qui se sont vus menacés d’être mis à l’index à moins de supprimer un article considéré comme provoquant à des actes blabla ou en faisant l’apologie ? »

Sur sa lancée, le militant des libertés numériques a déposé une demande CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) le 21 janvier 2018. L'enjeu ? Obtenir copie des avis de la personnalité qualifiée concernant les demandes de blocage et déréférencement. [...]

https://www.nextinpact.com/news/106249-blocage-administratif-bras-fer-en...

[TV5Monde] Technologies de prédiction du crime : Palantir a scruté les citoyens de la Nouvelle-Orléans en secret pendant 6 ans

[TV5Monde] Technologies de prédiction du crime : Palantir a scruté les citoyens de la Nouvelle-Orléans en secret pendant 6 ans

L'entreprise Palantir Technologies a signé un contrat ultra-confidentiel avec la police de la ville de Nouvelle-Orléans en 2012. Ce contrat, qui a été renouvelé 3 fois jusqu'à la fin février 2018, portait sur la mise en place et l'exploitation d'un logiciel basé sur les liens entre les personnes, la remontée des crimes et délits des citoyens, l'analyse des données des réseaux sociaux et ce, afin de prédire le potentiel des individus à devenir "des victimes ou des acteurs d'actes violents". L'information a été dévoilée sur le site The Verge par le biais d'un conseiller municipal, furieux de découvrir que cette "expérience policière" se soit faite sans l'accord des responsables de la ville. [...]

Les logiciels comme Predpol ou Palantir Gotham questionnent les fondements de nos sociétés démocratiques : jusqu'où la vie privée, l'intimité des personnes, la liberté d'agir et de se comporter — en bien ou en mal — peuvent-elles être stockées, scrutées, analysées à des fins policières ? L'efficacité toute relative — et de façade — offerte par ces technologies prédictive ayant pour biais principal le renforcement des préjugés sociaux, raciaux et économiques en place, peut-on accepter qu'elles deviennent l'outil de gestion de prévision et de répression de la délinquance ? [...]

http://information.tv5monde.com/info/technologies-de-prediction-du-crime...

[LeParisien] Internet : comment le gratuit fait du client un produit

[LeParisien] Internet : comment le gratuit fait du client un produit

Le modèle du gratuit se répand partout ces dernières années, jusqu'au forfait mobile. Cependant, les entreprises qui le pratiquent lèvent des fortunes. [...]

« Si vous êtes le produit, alors ce n'est pas gratuit car l'utilisation du service n'est pas sans contrepartie : vous acceptez l'utilisation de vos données personnelles, vous acceptez des contrats d'utilisation léonins qui font de vous une main-d'oeuvre sans droit ni titre, vous acceptez d'être pisté, tracé, traqué pour que le client final, généralement une régie publicitaire, sache tout de vous pour mieux vous cibler, explique dans une tribune Laurent Chemla, membre du conseil d'orientation stratégique de la Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des utilisateurs d'Internet. Rien de tout ça n'est gratuit, reprend-t-il. Au final, c'est toujours le consommateur qui paie la publicité, donc vous, et ce d'autant plus que vous êtes bien ciblé. » [...]

http://www.leparisien.fr/economie/internet-comment-le-gratuit-fait-du-cl...

[FranceCulture] A qui confier notre portefeuille de données personnelles ?

[FranceCulture] A qui confier notre portefeuille de données personnelles ?

Podcast Du Grain à Moudre. Alors que les réseaux sociaux, clouds et autres objets connectés rythment notre vie, les géants du net exploitent et font commerce de nos données personnelles. Que faire de ces données ? Doit-on les considérer comme une propriété privée ou comme le fruit d’un travail que l’on doit protéger ? [...]

Intervenants :

  • Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL
  • Lionel Maurel, juriste, membre du Conseil d'Orientation Stratégique de la Quadrature du Net et auteur du blog S.I. Lex
  • Isabelle landreau, avocate au Barreau de Paris, médiateur, membre du conseil scientifique du think tank GenerationLibre

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/du-grain-a-moud...

Transcription de l'émission par l'équipe Transcription de l'APRIL : https://www.april.org/qui-confier-notre-portefeuille-de-donnees-personne...

[LeMonde] A Marseille, un algorithme pour « anticiper la sécurité »

[LeMonde] A Marseille, un algorithme pour « anticiper la sécurité »

La cité phocéenne a annoncé, en décembre 2017, la création d’un centre de supervision, inédit dans une grande ville française, qui va recueillir l’ensemble des données publiques disponibles. Mais la mise en place de cet outil sécuritaire pose de nombreuses questions. [...]

L’utilisation d’algorithmes s’est généralisée ces dernières années dans la police, notamment dans le cadre des enquêtes pour cibler une personne en croisant les données relatives à un crime. Mais la mise en place d’un tel outil par une municipalité pose de nombreuses questions. Pour Félix Tréguer, membre de La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, « même si au début on nous vend des dispositifs encadrés, on constate une accoutumance à ces systèmes, qui banalisent la société de surveillance. C’est la logique même de ces outils qui doit être interrogée. L’idée selon laquelle la technologie va résoudre des problèmes sociaux et qu’en investissant des milliers d’euros on arrivera à garantir la sécurité est un leurre ». [...]

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/02/04/a-marseille-un-algori...

[NextINpact] Hadopi : vague de renouvellements au collège et à la CPD

[NextINpact] Hadopi : vague de renouvellements au collège et à la CPD

La Hadopi finalise le renouvellement de son collège et de sa commission de protection des droits (CPD), celle chargée de la riposte graduée. Au Journal officiel, ce matin, deux décrets consacrent l’arrivée de nouveaux membres au sein d’une institution désormais au complet. [...]

Enfin, Alexandra Bensamoun arrive au sein de l’institution sur la liste du président du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique, avec pour suppléant François Moreau. [...]

Surtout, elle avait corédigé en 2017 un rapport avec le professeur Pierre Sirinelli et l’avocate Josée-Anne Benazeraf, laquelle a plusieurs fois défendu la SACEM. Comme expliqué, l’épais document s’est intéressé à la notion de « communication au public», pour proposer différentes pistes de réforme conduisant notamment à soumettre le lien hypertexte au régime d’autorisation du droit d’auteur. [...]

https://www.nextinpact.com/news/106218-hadopi-vague-renouvellements-au-c...

Syndicate content