Support La Quadrature du Net!

[PCINpact] De la NSA aux entreprises américaines, la nage en eaux troubles

Les révélations autour de Prism ont jeté un nouvel éclairage sur la surveillance exercée par les États-Unis sur les données qui transitent par les serveurs des firmes américaines. Un article du New York Times s’attarde sur les relations troubles qui peuvent exister entre la pépinière de la Silicon Valley et la NSA, braquant les projecteurs sur les liens invisibles mais forts qui participent à un « cercle vertueux » du renseignement. […]

Le journal commence avec un exemple particulièrement frappant : celui de Max Kelly, qui fut le directeur de sécurité chez Facebook jusqu’en 2010. Contrairement à ce qui se passe régulièrement, c’est-à-dire un nouvel emploi chez un concurrent, Kelly a été embauché directement par la NSA. Pour le Times, le parallèle est intéressant : le cas de Kelly illustre parfaitement le fait que la NSA et ces entreprises travaillent désormais dans le même secteur, la collecte de données, mais avec des finalités différentes.

D’un côté, l’exploitation des données pour la vente de publicités, de l’autre une exploitation pour en tirer des renseignements dans la lutte anti-terroriste. Des activités tellement similaires que l’agence de sécurité nationale organiserait depuis de nombreuses années un réseau de relations très productives, soit pour créer des liens privilégiés, soit directement pour embaucher des spécialistes du domaine, comme le cas de Max Kelly le montre. […]

http://www.pcinpact.com/news/80720-de-nsa-aux-entreprises-americaines-na...