Au Sénat, la lutte contre les discriminations ne doit pas être instrumentalisée contre l'État de droit