Les opérateurs dominants partent en guerre contre la neutralité du Net via l'ITU