La culture selon Sarkozy : aveuglement numérique et mépris pour les droits