La neutralité des réseaux, pierre angulaire de la liberté de communication