ACTA, démocratie et économie globale de la connaissance