Soutenons La Quadrature du Net !

[Silicon] Hollande à Obama : les écoutes de la NSA ? C’est déjà oublié

Lors d’une conférence de presse conjointe avec Barack Obama, François Hollande a mis l’accent sur « la confiance mutuelle restaurée » après le scandale de la surveillance massive pratiquée par la NSA. Circulez, il n’y a plus rien à voir ? Pour La Quadrature du Net, la surveillance globale reste « un grand bazar », auquel Paris participe largement.[...]

Alors, véritable réconciliation entre Washington et Paris ou simple mise en scène ? « Il n’y a pas besoin de réconciliation, car il n’y a jamais vraiment eu de clash ! Face aux États-Unis, la position de la France sur la NSA a toujours été ‘horizontale’  », explique à la rédaction Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net. « L’interdiction, début juillet 2013, du survol de l’espace aérien français par l’avion du président bolivien Evo Morales [ndlr : la France avait un temps soupçonné la présence d'Edward Snowden, alors en fuite vers Moscou, à bord de l'appareil] en est l’illustration sans doute la plus honteuse à l’échelle internationale », ajoute-t-il.

« Cette surveillance globale est un grand bazar dans lequel les services échangent des données en permanence, et la France y participe », assure le cofondateur de l’organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. « Le vote de l’article 20 (anciennement 13) de la loi de programmation militaire (LPM) [ndlr : qui étend l'accès administratif aux données de connexion et de géolocalisation, sans contrôle judiciaire] prouve que la France participe, y compris sur son territoire », insiste le porte-parole de La Quadrature du Net.

http://www.silicon.fr/hollande-obama-ecoutes-nsa-deja-oubliees-92671.html