Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[Slate] Le Conseil national du numérique veut la « neutralité des plateformes ». Ça veut dire quoi ?

Les « plateformes » du Net. Il faudra vous faire à cette expression, tant elle est aujourd'hui collée aux lèvres de toute personnalité, politique ou membre de comités de réflexion, en charge de réfléchir à la politique numérique en France et en Europe. Qui sont ces « plateformes » ? Google, Apple, Amazon, Facebook… bref, tout ce qui ressemble à de grosses entreprises qui fournissent contenus, services ou appareils à des millions d'utilisateurs à travers le monde. De préférence donc, des gros poissons. Américains, aussi. Que faut-il en faire ? A priori, leur taper dessus. Ou en termes plus feutrés, en « contrarier » leur émergence et leur développement, avec des actions politiques, ou industrielles. Telle est en tout cas l'une des conclusions majeures du volumineux rapport du Conseil national du numérique, précisément consacré à la « neutralité des plateformes », remis ce vendredi 13 juin à Bercy. […]

« Rattacher la neutralité des plateformes à la neutralité du Net ne veut rien dire. » Pour Adrienne Alix, coordinatrice de La Quadrature du Net, comme pour la majorité de nos interlocuteurs, ce rapport a peu de choses à voir avec la neutralité du Net. Et si tous reconnaissent volontiers l'importance des thématiques ici abordées, personne ne comprend bien pourquoi les deux sujets ont été ainsi rattachés. […]

Le rapport du Cnnum n'en maintient pas moins que la neutralité des plateformes est une composante essentielle de la neutralité du Net. Sans évoquer une seule seconde les enjeux qui lui sont traditionnellement rattachés, sans évoquer non plus les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) à qui la notion impose de ne pas interférer avec les activités des internautes, sans parler de la précédente déclaration du Cnnum en faveur d'une inscription dans la loi du principe. […]

http://www.slate.fr/story/88461/rapport-conseil-national-numerique-neutr...

[BugBrother] Le 11 septembre 2001 fut un « cadeau fait à la NSA », dixit… le n°3 de la NSA

En introduction de son livre -passionnant- consacré à "L'affaire Snowden : comment les Etats-Unis espionnent le monde", Antoine Lefébure -un des rares experts français en la matière- explique que ce qui l'a poussé à l'écrire, c'est "l'insupportable métaphore de la « botte de foin »" utilisée par le général Keith Alexander, ex-patron de la NSA. [...]

Rappelant que Keith Alexander, le directeur de la NSA, s'était d'abord vanté d'avoir contrecarré 54 attentats, avant de reconnaître, finalement, que la NSA n'avait en fait déjoué qu'un seul... virement, les lanceurs d'alertes notaient également qu'elle n'avait pas non plus anticipé les attentats de Boston, Times Square, pas plus que celui du terroriste au slip (voir Les terroristes sont des ratés comme les autres et Scanners : terrorisme, sexe et démagogie).

Dans une interview passionnante, intitulée Tout savoir sur tous accordée à Daniel Mermet dans Là-bas si j'y suis, Thomas Drake raconte comment, au sortir de la guerre froide, la NSA s'était retrouvée sans ennemi facilement identifiable à écouter, et révèle que son supérieur direct, n°3 de la NSA, lui avait dit que "le 11 septembre est un cadeau fait à la NSA : maintenant, nous avons un ennemi". [...]

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2014/06/01/la-nsa-aurait-pu-empecher-l...

[Numerama] Comment BitTorrent veut faire comprendre la neutralité du net

Alors que le régulateur des télécoms américain (FCC) suggère d'autoriser un Internet à plusieurs vitesses, la société BitTorrent Inc a choisi de rallier le combat en mettant un faux site web montrant à quoi ressemblerait un opérateur ne respectant pas la neutralité du net. [...]

Comment faire pour que la neutralité du net soit perçue comme un enjeu de société par le plus grand nombre ? Alors que ce sujet est actuellement en discussion et aux États-Unis, il apparaît que la majorité de la population est inconsciente (ou indifférente ?) du rôle déterminant de ce principe pour la qualité de leur accès à Internet dans son ensemble, sans aucune discrimination. [...]

Toujours dans un effort de pédagogie, la société BitTorrent a mis sur pied un faux site web (Join the Fastline) présentant les offres qu'un opérateur télécom pourrait concocter dans un monde où la neutralité du net n'aurait plus le droit de citer. Quatre formules (Basic, Standard, Extreme, Platinum) sont ainsi proposées, avec une idée force : plus le client paie, plus il aura droit à des avantages, à des services, à du débit et du volume. [...]

http://www.numerama.com/magazine/29647-bittorrent-montre-un-faux-fai-vio...

[ZDNet] Facebook va monétiser votre historique de navigation (mais permet de le désactiver)

Quand Facebook lance une nouvelle fonctionnalité de ciblage publicitaire désormais, il communique immédiatement sur le plus grand "contrôle" qu'il dit laisser aux utilisateurs. Le réseau social a ainsi titré "Rendre les publicités meilleures et donner aux gens plus de contrôle sur les publicités qu'ils voient"... une annonce de nouvelle fonctionnalité pour le moins intrusive. [...]

La fonctionnalité doit être lancée "dans les prochaines semaines" aux Etats-Unis et Facebook promet qu'il "travaille dure pour l'étendre globalement dans les mois qui suivent". Hâte. Notons cependant que Facebook ne collecte pas ici de nouvelles données : il y avait bien déjà accès. [...]

Quant au fameux "contrôle" laissé aux utilisateurs... Conscient des critiques et groupes Facebook anti-Facebook que ne manquera pas d'occasionner la nouvelle politique, le réseau social a mis en place une possibilité de refus de la fonctionnalité de ciblage. Option qui se base sur la fonctionnalité de la Digital Advertising Alliance, permettant de refuser le suivi par divers géants du net. [...]

http://www.zdnet.fr/actualites/facebook-va-monetiser-votre-historique-de...

[Lunion] Bruxelles met en demeure Washington de sauver l'accord "Safe Harbour"

La Commission européenne a mis en demeure vendredi les Etats-Unis d'accepter avant la fin du mois les règles européennes en matière de protection des données et sauver l'accord "Safe Harbour" créé spécialement pour les entreprises américaines.

"Safe Harbour" n'est pas sûr du tout. Nous avons adressé une liste de 13 recommandations aux Américains et elles ne sont pas négociables. Sur douze points nous sommes proches d'un accord mais pas encore sur le treizième, qui concerne l'exemption pour la sécurité nationale", a expliqué la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding à l'issue d'une réunion avec les ministres de la Justice de l'UE à Luxembourg. [...]

L'objectif est d'empêcher les données personnelles des citoyens de l'UE de quitter l'espace européen sans leur consentement explicite. Viviane Reding a recommandé des sanctions européennes qui peuvent aller jusqu'à 2% du chiffre d'affaire mondial d'une entreprises comme Google ou Facebook en cas de violation des règles européennes.

http://www.lunion.presse.fr/economie/bruxelles-met-en-demeure-washington...

[TV5] Surveillance numérique : Edward Snowden, un homme encombrant ?

La pétition lancée par l'hebdomadaire l'Express appelle le président de la République à accorder le statut de réfugié politique au lanceur d'alerte américain Edward Snowden. Le Premier ministre Manuel Valls s'est déjà prononcé négativement. Quant à François Hollande, il est toujours resté vague face au sujet. Pourquoi Edward Snowden est-il si encombrant pour la France et les démocraties européennes ? [...]

Il fut un temps où les réfugiés politiques étaient accueillis à bras ouverts en France, et ailleurs dans le "monde libre" : s'ils étaient issus des services de renseignements, leurs secrets étaient précieux, et personne ne voyait de problème à leur accorder l'asile. Avec Edward Snowden, c'est une autre paire de manche, et l’État français ne sait visiblement pas comment traiter ce cas bien embarrassant. Pourtant, Snowden réside en Russie, son visa arrive bientôt à expiration, et il détient des informations sans précédents dans l'histoire des services de renseignement. [...]

Les libertés individuelles, dont le droit à la vie privée, seraient-elles désormais aussi peu importantes que les sociétés censées les défendre pourraient les bafouer de la même manière que le font les dictatures ? La loi de programmation militaire votée en décembre dernier offre à l'administration française, rappelons-le, des capacités de surveillance très proches de celles de la NSA, et est calquée sur le modèle du Patriot Act américain, selon l'avocat spécialiste du numérique, Olivier Itéanu. La France semble donc plutôt copier le grand frère américain en matière de surveillance et écoutes de la population, que vouloir défendre les libertés, dont la première : celle du droit à la vie privée. [...]

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redact...

[NextINpact] Quand la SACD assimile Parti Pirate, Quadrature du Net et FN

Et s’il y a avait de drôles de ponts entre le Parti Pirate, la Quadrature du net et le FN ? Intitulé « Troublantes similitudes », le dernier billet du blog de la SACD tente l’analyse de haut vol sous la plume de Guillaume Prieur, le responsable des relations institutionnelles de cette puissante société de gestion collective. Manque de chance, il n’évite pas le crash dès les premières lignes. [...]

Le développement est finalement d’une rare bêtise, même chez celui qui tente le troll amusant. On peut en effet pointer pareilles similitudes entre les Verts et le FN sans pour autant déduire que les deux groupes se rapprochent. On peut rappeler les ex-positions d’Aurélie Filippetti sur Hadopi ou ACTA sans considérer que la ministre de la Culture fut une chaude partisane de Le Pen père et fille. Et lorsque le Conseil constitutionnel a mis à terre Hadopi 1, car contraire à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, ira-t-on jusqu’à dire que le « CC » est presque rempli d'encartés du FN ? [...]

Sans surprise pour son auteur, le billet a donné quelques coups de chaud hier soir sur les Internets. « Je suis d’ailleurs au regret de vous annoncer, monsieur Prieur, que vous utilisez une technique de communication du Front National assez vulgaire : le sophisme. Proche du syllogisme et pourtant parfaitement faux » explique Numendil qui cite un exemple aussi costaud : « Tous les chats sont sur Internet. Or, je suis sur Internet. Donc, je suis un chat. » [...]

http://www.nextinpact.com/news/87874-quand-sacd-assimile-parti-pirate-qu...

[NextINpact] Les députés rejettent la proposition de loi UMP sur le terrorisme

L’Assemblée nationale a rejeté en fin de matinée tous les articles de la proposition de loi contre le terrorisme qu’avaient déposée les députés Guillaume Larrivé, Eric Ciotti, Philippe Goujon. Le gouvernement a cependant répété qu’il préparait dans son coin une série d’initiative pour aiguiser la lutte en la matière. […]

L’Assemblée nationale a cependant rejeté l’intégralité de ces dispositions. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, a fait état de difficultés constitutionnelles qui empêchent de soutenir actuellement ces dispositions. […] Le représentant du gouvernement a promis cependant qu’il y aurait des propositions fortes cet été de la part du gouvernement. […]

Le gouvernement prépare donc des dispositions de son cru pour aiguiser les armes en vigueur. Quelles armes ? Il s'agira éventuellement de piocher dans cette proposition avortée. Mais il y a déjà une certitude, si on revient sur les propos de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur. Celui-ci a plusieurs fois rappelé qu’une réunion européenne aurait lieu en juin avec les intermédiaires techniques. L'objet sera de les inciter fortement à bloquer d'eux-mêmes les sites considérés comme trop sulfureux. […]

http://www.nextinpact.com/news/88100-les-deputes-rejettent-proposition-l...

[NextINpact] Assemblée nationale : les pistes de travail de la commission «Numérique»

Fraîchement installée, la commission de l’Assemblée nationale sur « le droit et les libertés à l’âge du numérique » a d’ores et déjà devant elle des idées de programme bien chargées. Petit tour d’horizon. [..]

L’Assemblée nationale a officiellement installé hier après-midi sa commission « de réflexion et de propositions ad hoc sur le droit et les libertés à l’âge du numérique ». Co-présidée par le député socialiste Christian Paul et l’avocate Christiane Feral-Schuhl, cette instance associant 13 parlementaires et 13 personnalités issues de la société civile a pour objectif de « définir une doctrine et des principes durables en matière de protection des droits et libertés à l’âge numérique », et ce alors que l’exécutif planche sur un grand projet de loi « numérique » - lequel pourrait être présenté devant le Parlement début 2015.

Sur un plan juridique, les membres de la commission pourraient envisager une modification de la loi « Informatique et Libertés », mais aussi - et surtout - la « consécration de droits constitutionnels numériques, sous la forme d’une charte constitutionnelle (habeas data) prenant acte de l’obsolescence du bloc de constitutionnalité actuel face aux réseaux numériques ». Un cheval de bataille cher au député Christian Paul, même s'il s'avère bien délicat à réaliser. [...]

http://www.nextinpact.com/news/88089-les-pistes-travail-commission-numer...

[NextINpact] Le gouvernement PS veut bien activer un blocage administratif des sites

Hier, le ministre de l’Intérieur a confirmé son vœu d’activer l’article de la LOPPSI. Ce fameux « article 4 » qui organise le blocage administratif, et donc sans juge, des sites qualifiés de pédopornographiques. Problème, trois ans après, la place Beauvau n’arrive pas à finaliser le décret d’application de ce texte adopté sous le feu de l’urgence. [...]

L'article 4 de la LOPPSI indique que « lorsque les nécessités de la lutte contre la diffusion des images [pédoponographiques], l'autorité administrative notifie aux [FAI] les adresses électroniques des services de communication au public en ligne contrevenant aux dispositions de cet article, auxquelles ces personnes doivent empêcher l'accès sans délai. » [...]

Cette indemnisation avait été exigée par de considération d’ordre public signalée par le Conseil constitutionnel. Celui-ci avait en effet voulu que le dispositif prévoit cette indemnisation des FAI puisqu'ils sont appelés à être des auxiliaires de police. « C’est la raison pour laquelle le décret n’est pas sorti. C’est la raison pour laquelle nous travaillons à sa sortie » a confirmé Cazeneuve qui a ajouté sans détour : « je souhaite que ce décret, au terme du travail interministériel, sorte. » [...]

http://www.nextinpact.com/news/88057-le-gouvernement-ps-veut-bien-active...

Syndiquer le contenu
Soutenez La Quadrature du Net!