Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[LeMonde] A Berlin, des milliers de manifestants contre la surveillance

En se penchant par la fenêtre de leurs bureaux, les employés de l'ambassade américaine à Berlin pouvaient presque voir se masser les participants à la manifestation « Freiheit statt Angst » (« La liberté, pas la peur ») au pied de la porte de Brandebourg toute proche. [...]

Les ennemis du jour s'appellent Barack Obama et la NSA d'un côté, Angela Merkel et le BND (le principal service de renseignement allemand) de l'autre. Les premiers sont accusés de mettre, par le biais de leurs tentaculaires programmes de suveillance d'Internet et des communications, une large partie du globe sur écoute, tandis qu'on reproche aux seconds leur complicité et leur apathie dans l'affaire Snowden. [...]

Afin que le message porte, certains tentent d'élargir les revendications. Jacob Appelbaum, par exemple : « Dans cette manifestation, on ne parle pas seulement de la lutte contre la surveillance, mais surtout de la lutte pour les droits de l'homme. »

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/08/31/a-berlin-des-milliers-de...

[Scinfolex] Hadopi et la Rémunération du Partage : pour en finir avec le Storytelling

La Hadopi a publié cette semaine un rapport intermédiaire sur les travaux qu’elle a engagés depuis un an maintenant sur la "Rémunération Proportionnelle du Partage". [...]

Ce problème méthodologique dans le modèle économique de la Hadopi est assez troublant. Même si la Hadopi pense que les échanges décentralisés sont devenus aujourd’hui minoritaires (ce qui est déjà contestable), elle ne peut pas ne pas les inclure dans son modèle, au moins à titre d’hypothèse, sinon celui-ci se coupe d’une partie des possibles et la simulation se transforme en pari aléatoire sur l’avenir. Par ailleurs, une omission aussi lourde fait franchement douter de la scientificité de la démarche. Depuis le départ, la Hadopi est partie sur un modèle de légalisation, décidé a priori. Et à présent, on voit bien que la méthodologie employée est développée de manière à conforter un résultat déjà posé à l’avance.

Tout ceci ne serait pas si grave si ce discours sur le fait que les échanges auraient basculé vers des formes centralisées et marchandes n’alimentait pas aussi au passage la volonté de durcir encore la répression contre "la contrefaçon commerciale". Or comme je l’ai dit au début de ce billet, on voit bien que l’État français va très certainement bientôt essayer de mettre en place un "SOPA à la française", qui aura pour but de cibler les intermédiaires techniques impliqués dans les transactions financières (moteurs, régies publicitaires, systèmes de paiement en ligne, hébergeurs, etc) en allant piocher dans les suggestions de Mireille Imbert-Quaretta, membre elle-même de la Hadopi… [...]

http://scinfolex.com/2014/09/06/hadopi-et-la-remuneration-du-partage-pou...

[Numerama] Loi anti-terrorisme : réunion d'urgence ce vendredi soir par la Quadrature du Net

La Quadrature du Net organise ce vendredi en fin d'après-midi une soirée d'information dans les locaux de Mozilla à Paris, pour mettre en alerte sur le contenu de la loi anti-terrorisme que doit présenter Bernard Cazeneuve. [...]

L'association lance par ailleurs un site internet, Présumés Terroristes, qui explique en détails les enjeux du texte pour les libertés individuelles (y compris hors Internet), et va jusqu'à remettre en cause la proportionnalité du dispositif par rapport à la réalité de la menace et du risque terroriste, qui reste statistiquement très faible.

La loi est l'affaire de tous. Le gouvernement a choisi une procédure d'urgence, à cheval sur l'été, pour faire adopter un projet de loi portant atteinte aux libertés fondamentales et inefficace pour la lutte contre le terrorisme. Il est du devoir des élus de la nation et des citoyens de se mobiliser pour défendre les libertés de tous, et nous appelons chacun à prendre ses responsabilités devant ce projet de loi

exhorte Adrienne Charmet, coordinatrice des campagnes de La Quadrature du Net.

http://www.numerama.com/magazine/30455-loi-anti-terrorisme-reunion-d-urg...

[NextINpact] Anti-contrefaçon : la France persiste à vouloir impliquer les intermédiaires

La Cour des comptes a rendu public aujourd’hui un avis portant sur « la politique publique de lutte contre la contrefaçon », du moins dans ses versants liés à la propriété industrielle (marques, dessins, modèles et brevets). [...]

Plus intéressant, au détour de ces pages, la Cour des comptes rappelle que la Commission européenne s'oppose toujours à une modification de la responsabilité des intermédiaires techniques [...]

Ce passage fait surtout référence à une consultation de la Commission européenne sur la directive IPRED (sur le respect des droits de propriété intellectuelle). [...] Toujours en 2013, Paris écrivait que « les Autorités françaises examinent actuellement ces propositions afin de déterminer les suites qui pourraient leur être données ». Le petit bout de phrase du rapport de la Cour des comptes laisse entendre que la France tient visiblement à mettre en musique ces préconisations, à la plus grande satisfaction des ayants droit. [...]

La Commission tiendra t-elle le cap ? Dans son oreille, Olivier Schrameck, désormais à la tête du European Regulators Group for Audiovisual Media Services (ERGA) pourra toujours tenter d'apporter la bonne parole, alors qu'il occupe en France la place de président du CSA.

http://www.nextinpact.com/news/89604-anti-contrefacon-france-persiste-a-...

[Mediapart] La censure d'internet en Chine vue de l'intérieur

Une équipe de l'université Harvard a infiltré le web chinois pour comprendre comment le régime y exerce la censure. Cette enquête sans précédent révèle un pouvoir moins soucieux de faire taire les critiques que de contrôler toutes les manifestations collectives. [...]

Comment le pouvoir chinois contrôle-t-il l’expression en ligne, sur un système aussi disparate, d’une population de 1,3 milliard d’utilisateurs potentiels ? La censure utilise des outils de filtrage automatique par mots-clés, présents sur un grand nombre de sites, mais ils se révèlent assez inefficaces. Les mots-clés peuvent être contournés par des jeux de mots, des métaphores, ou l’utilisation de caractères phonétiquement semblables à ceux d’un mot-clé, mais dont le sens est complètement différent. En pratique, le contrôle est principalement exercé « à la main », par des dizaines de milliers de censeurs, salariés de sociétés privées ou employés de l’État. Les correcteurs appointés lisent les messages publiés et ceux qui sont retenus par les outils de filtrage, et décident lesquels publier et lesquels supprimer. [...]

L’internet chinois n’a pas le monopole de la censure politique, qui s’exerce en particulier en Iran ou en Russie. Mais la force du système de censure chinois, qui fonctionne à l’échelle d’un pays de plus de 1,3 milliard d’habitants, réside dans sa capacité à inciter les citoyens à « faire leur travail correctement », sans indiquer nécessairement ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. [...]

http://www.mediapart.fr/journal/international/010914/la-censure-dinterne...

[NextINpact] Terrorisme : le gouvernement invité à relire l'avis du CNNum sur le blocage

Le projet de loi sur le terrorisme sera bientôt examiné à l’Assemblée nationale. Après son passage en commission des lois, le texte est en effet maintenant prêt à être ausculté par les députés. En attendant, un parlementaire rappelle au gouvernement la teneur de l’avis du Conseil national du numérique, très critique sur l’une des dispositions.

Parmi les dispositions sensibles de ce texte, l’article 9 du projet de loi de Bernard Cazeneuve entend instaurer en France ce contre quoi le PS s’était toujours opposé sous le règne de Nicolas Sarkozy : un blocage administratif des sites. [...]

Cette institution, toute récente, juge également que les notions de terrorisme et d’apologie de ces faits sont « particulièrement délicates à qualifier », et donc susceptibles d’abus et d’atteinte à la liberté d’expression. « La frontière entre la provocation au terrorisme et la contestation de l’ordre social établi peut en effet être particulièrement difficile à tracer, car, comme l’a rappelé la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) (…) la liberté d’expression protège « non seulement les informations ou idées accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi celles qui heurtent, choquent ou inquiètent ».

http://www.nextinpact.com/news/89589-terrorisme-gouvernement-invite-a-re...

[Mediapart] Documentaire: les hackers, « gardiens du nouveau monde » post-Snowden

Les Gardiens du nouveau monde est un documentaire réalisé par Flo Laval sur les hacktivistes, ces hackers qui ont fait le choix de l'engagement politique aux côtés des ONG et des cyberdissidents. Mediapart le diffuse en exclusivité. [...]

Une partie du documentaire Les Gardiens du nouveau monde a d’ailleurs été tournée lors de OHM, qui de plus se tenait en plein procès d’un autre célèbre lanceur d’alerte célèbre, Chelsea (anciennement Bradley) Manning. Une scène du documentaire illustre bien cette influence des révélations d’Edward Snowden. Jérémie Zimmermann, co-fondateur de l’association française de défense des libertés numériques La Quadrature du net, s'adresse au fondateur de Wikileaks, Julian Assange, qui intervenait via visioconférence : « Vous avez eu raison. Bradley, Edward et toi, vous nous montrez chaque jour que le courage est réellement contagieux. » [...]

Les révélations sur les activités de la NSA ont changé la donne. Les caméras sont maintenant braquées sur ceux que l’on caricaturait comme des geeks barbus passant leur vie derrière leur écran, et souvent soupçonnés des pires crimes. Les hackers, eux, ont compris la nécessité non seulement de mieux faire connaître leur travail, mais aussi de le partager, de le démocratiser. « Aujourd’hui, tous les hackers considèrent que leurs problèmes ne sont pas seulement techniques mais aussi politiques », expliquait ainsi Okhin à Mediapart lors d’une récente interview. [...]

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/040914/documentaire-les-ha...

[Actualitté] La culture du partage, ou la nécessaire implication des bibliothèques

La semaine dernière, s'est tenu à Lyon le 80e congrès de l'IFLA, l'association internationale des bibliothécaires, qui a suivi la réunion à Strasbourg la semaine précédente d'un Satellite Meeting de son Comité spécialisé dans les questions juridiques. J'ai eu la chance de participer à ces deux événements, en tant que représentant de La Quadrature du Net, et les discussions furent très instructives quant à la stratégie générale suivie par les bibliothécaires en matière d'évolution du droit d'auteur, qui soulève un certain nombre de questions. [...]

Les bibliothèques ne sont pas en dehors de ces lignes de front qui bougent autour d'elles. Elles sont, comme d'autres groupes de la société civile, entraînées dans les batailles défensives contre la spirale répressive dans laquelle le droit d'auteur s'abîme au fil du temps. Mais en termes de revendications positives, elles s'en tiennent à cette ligne stratégique des exceptions, alors que l'essentiel des enjeux est ailleurs. [...]

Dans ces conditions, le silence des organisations de bibliothèque sur la question du partage n'en est que plus surprenant. L'exemple de la campagne victorieuse contre l'accord ACTA a pourtant montré que c'est lorsque de larges coalitions se forment, rassemblant plusieurs organisations de la société civile, que des résultats significatifs peuvent être obtenus. Agir au niveau des exceptions n'est certainement pas complètement inutile, ne serait-ce que sur un plan symbolique, mais c'est aujourd'hui devenu insuffisant pour avoir une incidence réelle sur le système. [...]

https://www.actualitte.com/bibliotheques/la-culture-du-partage-ou-la-nec...

[NextINpact] Le PS invité à se remémorer ses positions sur la licence globale

Vendredi, à l’occasion de l’Université d’été du Parti socialiste, la question de la licence globale a été remise sur la table par un militant. Les ministres en présence n’ont cependant guère voulu s’exprimer, laissant le soin à Pierre Lescure de remettre discrètement le sujet sous le tapis. [...]

Alors que certains espéraient une réponse de Fleur Pellerin ou d’Axelle Lemaire, c’est finalement Pierre Lescure, le meneur de la mission sur l’Acte de l’exception culturelle, qui a pris le micro. « La licence globale, c'est une idée magnifique » a répondu l’ancien PDG de Canal+. Avant de renverser rapidement la vapeur : « Personne n'a pu m'expliquer comment on pouvait imaginer, sur le seul territoire français, pouvoir installer une licence globale ! » Personne, « y compris au moment de la campagne présidentielle, lorsque Christian Paul et Martine Aubry défendaient l'idée d'une licence globale à deux euros » a-t-il souligné.

Cette réponse n’est guère surprenante. On se souvient en effet que le rapport Lescure avait écarté la piste de la légalisation des échanges non-marchands, en raison des différents « obstacles juridiques, économiques et pratiques » décelés par la mission sur l’Acte 2 de l’exception culturelle (voir notre article). Les arguments brandis par l’ex PDG de Canal+ avaient toutefois fait vivement réagir La Quadrature du Net, qui estimait que ceux-ci retombaient « dans les pires effets rhétoriques, par exemple lorsque le rapport compare le produit d'une contribution créative au chiffre d'affaires total des industries de la musique et de la vidéo enregistrée ». Dans nos colonnes, Philippe Axel avait ajouté que Pierre Lescure était d'une « mauvaise foi totale » sur le sujet de la licence globale. [...]

http://www.nextinpact.com/news/89554-le-ps-invite-a-se-rememorer-ses-pos...

[NextINpact] Lionel Tardy demande à Fleur Pellerin de se positionner sur Hadopi

Fleur Pellerin, qui ne s'est jamais positionnée de manière très claire sur Hadopi, est désormais priée de le faire. Le député (UMP) Lionel Tardy vient en effet d'interroger la nouvelle ministre de la Culture sur ce chantier laissé en plan par Aurélie Filippetti, de même que sur l'avenir du projet de loi sur la Création préparé par l'ex-locataire de la Rue de Valois.[...]

Si Lionel Tardy n'a pas perdu de temps pour sortir sa plume, il a toutefois été moins rapide que les ayants droit, qui pour beaucoup ont présenté leurs doléances à la nouvelle ministre quelques heures après sa prise de fonctions. Vendredi, lors de l'Université d'été du PS, un militant a également tenté d'interpeller Fleur Pellerin à propos de la licence globale, mais il n'a finalement eu droit qu'à une réponse laconique de Pierre Lescure.[...]

http://www.nextinpact.com/news/89548-lionel-tardy-demande-a-fleur-peller...

Syndiquer le contenu
Soutenez La Quadrature du Net!