Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[Telerama] Non, la neutralité du Net n'est pas une lubie de geeks

[Telerama] Non, la neutralité du Net n'est pas une lubie de geeks

C’est Kim Kardashian qui va être déçue. Quelqu’un sait mieux qu’elle comment casser Internet. Le challenger a un nom, Ajit Pai, des cravates douteuses et une fonction : président de la Federal Communications Commission (FCC), le gendarme des télécoms américain. Nommé par Trump, il est devenu la némésis des défenseurs du web ouvert en s’attaquant bille en tête à la neutralité du Net. Je vous vois, ceux du fond qui, à la simple évocation de ce sujet aussi austère qu’une messe luthérienne, commencent à piquer du nez. [...]

L’enjeu ne se limite pas à nos soirées Netflix ou à nos téléchargements clandestins. Sans neutralité, sans règles du jeu, les poids lourds des télécoms américains - AT&T, Comcast et Verizon - auront les coudées franches pour bunkeriser les connexions de leurs clients et réglementer l’accès à l’information. Comme le déplorait en juin l’Electronic Frontier Foundation, “l’attaque contre la neutralité du Net est une attaque contre la liberté d’expression”. A l’instar d’un Apple qui impose des standards matériels, les opérateurs pourront s’octroyer la propriété d’un patrimoine immatériel en se prenant pour une barrière de péage. Les services qui n’auront pas les moyens de payer le ticket d’entrée périront. Bienvenue dans l’Internet féodalisé où votre abonnement est en fait une redevance seigneuriale. [...]

http://www.telerama.fr/medias/non,-la-neutralite-du-net-nest-pas-une-lub...

[LeMonde] Steve Wozniak, Tim Berners-Lee… L’appel des pionniers pour défendre la neutralité du Net

[LeMonde] Steve Wozniak, Tim Berners-Lee… L’appel des pionniers pour défendre la neutralité du Net

« Vous ne comprenez pas comment fonctionne Internet. » C’est avec ces mots sévères qu’une vingtaine de « pionniers de l’Internet », comme ils se surnomment, ont invectivé lundi 11 décembre dans une lettre ouverte la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur américain des télécommunications. Celle-ci s’apprête, jeudi 14 décembre, à mettre fin à la neutralité du Net aux Etats-Unis, ce que veulent à tout prix éviter les signataires.

La neutralité du Net est un principe qui régit Internet depuis ses débuts, et qui garantit que tous les contenus voyagent de manière indiscriminée. Alors que ce principe avait été renforcé sous Barack Obama, l’administration Trump s’apprête à y mettre un terme avec ce vote de la FCC, dont l’issue fait peu de doute.

C’est pourquoi cette vingtaine de pionniers a décidé d’interpeller dans ce message plusieurs parlementaires, tous membres de commissions du Congrès chargées des communications et des technologies : « Nous vous écrivons pour vous demander, respectueusement, d’appeler le président de la FCC, Ajit Pai, à annuler le vote. » [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/12/11/steve-wozniak-tim-berne...

[UsbeketRica] Aux Etats-Unis, RIP neutralité du Net ?

[UsbeketRica] Aux Etats-Unis, RIP neutralité du Net ?

[...] La guerre pour la neutralité du Net semble en passe d’être perdue aux Etats-Unis, mais cette défaite aura-t-elle un impact sur l’Internet français ? Pour le site spécialisé The Verge, la France constitue une exception : « Sous le leadership d’Emmanuel Macron, la France veut être vue comme plus éclairée que les Etats-Unis ». Pour autant, si l’Internet à plusieurs vitesses n’est pas encore d’actualité dans notre pays, c'est bien le cadre européen qui nous protège. Le règlement européen « établissant des mesures relatives à l’accès à un internet ouvert» a notamment permis l’inscription de la neutralité du Net dans la loi pour une République numérique d’octobre 2016.

Mais si le risque est minime, les associations de défense des libertés numériques appellent à rester vigilants. Dans son rapport de mai 2017 sur la question, la Quadrature du Net rappelait que « le développement de gros groupes possédant à la fois le réseau, des services culturels et des médias et le développement d'offres intégrant ces divers services, posent la question de la liberté d'expression et du droit d'accès à l'information, mais aussi du pluralisme des médias ». En attendant d’offrir l’asile aux internautes américains épuisés par des tarifs élevés et un Internet à plusieurs vitesses, restons vigilants.

https://usbeketrica.com/article/etats-unis-fin-neutralite-du-net

[NextINpact] L'industrie de la musique demande le filtrage du mot « Torrent » sur Google et Bing

[NextINpact] L'industrie de la musique demande le filtrage du mot « Torrent » sur Google et Bing

Hier, à la cour d’appel de Paris, le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) a plaidé en faveur du filtrage du mot « Torrent » sur Google et Bing, lorsqu’associé au nom de trois artistes : Christophe Willem, Kenji Girac et Shy'm. Les plaidoiries ont cependant été stoppées, le président ayant poussé les uns et les autres à une médiation. [...]

« Nous demandons des procédures totalement automatisées qui ne requièrent aucune intervention humaine » a plaidé l’avocat qui, pour évacuer les cas comme TorrentFreak.com, site d’actualités en ligne, victime assurée de cette purge, suggère à Google et Bing de dresser une sorte de liste blanche… [...]

À titre subsidiaire, si le filtrage est jugé trop large par la cour d’appel, il voudrait que Google et Bing soient tenus de supprimer l’ensemble des liens illicites identifiés par constats d’huissier voire les adresses des sites qui ont fait l’objet d’une procédure de blocage devant l’une des juridictions d’un des 27 États membres. [...]

https://www.nextinpact.com/news/105678-lindustrie-musique-demande-filtra...

[LeMonde] Google a collecté des données de localisation sur les utilisateurs d’Android à leur insu

[LeMonde] Google a collecté des données de localisation sur les utilisateurs d’Android à leur insu

Des données sur les antennes téléphoniques utilisées par les utilisateurs étaient collectées depuis le début de l’année.

Le site américain Quartz révèle, mardi 21 novembre, que les téléphones utilisant Android, le système d’exploitation de Google, ont collecté depuis le début de l’année et à l’insu de leurs possesseurs des informations sur les antennes-relais utilisées par leur téléphone. Ces données étaient collectées y compris lorsque l’utilisateur avait désactivé les fonctionnalités de géolocalisation, et il n’était pas possible de bloquer cette collecte. [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/11/22/google-a-collecte-des-d...

[LePoint] Cyberattaque contre EDF : condamné pour avoir aidé les Anonymous

[LePoint] Cyberattaque contre EDF : condamné pour avoir aidé les Anonymous

D'abord relaxé par le tribunal correctionnel, le Breton sera finalement condamné par la cour d'appel de Paris, le 30 juin 2016, à deux mois de prison avec sursis. Pierrick G. a mis « à disposition, en connaissance de cause, une passerelle informatique permettant d'augmenter le partage d'informations entre les internautes et d'augmenter leur nombre, ce qui avait pour effet de renforcer l'efficacité des opérations de blocage par saturation des sites ciblés », écrivent les magistrats. Un arrêt qui, pour son avocat, Me Joseph Breham, représente un danger pour la neutralité du Net.

Un principe qui régit Internet depuis les origines, et qui permet au citoyen d'avoir un accès identique aux données et au réseau, quel que soit le service ou le fournisseur d'accès (FAI) qu'il utilise. La neutralité du Net "garantit que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d'informations", explique la Quadrature du Net. [...]

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/cyberattaque-contre-edf-condamn...

[Liberation] Les Etats-Unis vers l'Internet à deux vitesses

[Liberation] Les Etats-Unis vers l'Internet à deux vitesses

Comme attendu, l'autorité américaine de régulation des télécoms a précisé les contours de son offensive contre la « neutralité du Net ». Seule une obligation de transparence sur leurs pratiques s'imposerait aux opérateurs. [...]

Tout est évidemment affaire de point de vue, et les partisans de la neutralité du Net – des associations de défense des libertés, comme l’American Civil Liberties Union (ACLU) ou l’Electronic Frontier Foundation (EFF), et un très grand nombre d’acteurs du numérique, d’Amazon à Spotify en passant par Facebook et Netflix – se seront sans doute étranglés à la lecture de ce titre. En 2015, à l’issue d’âpres débats, la FCC (alors à majorité démocrate) avait fait entrer l’accès à l’Internet haut débit dans la catégorie des services d’utilité publique, au même titre que le téléphone ou l’électricité. Et édicté de nouvelles règles interdisant aux opérateurs télécoms de bloquer l’accès à des contenus légaux, de ralentir le débit en fonction du type de contenu et de mettre en place des « voies rapides » surfacturées. Autant de mesures qu’Ajit Pai accuse d’avoir corseté les FAI et provoqué une chute des investissements – une étude menée par l’association Free Press, publiée en mai dernier, aboutissait pourtant à la conclusion inverse. [...]

http://www.liberation.fr/planete/2017/11/22/les-etats-unis-vers-l-intern...

[NextINpact] Renseignement : la surveillance par boite noire a débuté

Renseignement : la surveillance par boite noire a débuté

À l’occasion d’une conférence organisée par le Grenoble Alpes Data Institute, le président de la Commission nationale de contrôle des techniques du renseignement a indiqué que le dispositif des boites noires était activé depuis début octobre.

« Le contrôle du renseignement : comment concilier surveillance et respect des droits de l’homme ? ». C’est lors de cette conférence à l’intitulé alléchant, que Francis Delon, tête de la CNCTR, a révélé qu'une boite noire était activée « depuis plus d’un mois ». [...]

Il faut dire que le législateur s’est montré extrêmement généreux. Ce mécanisme autorise les services du renseignement à aspirer un volume par avance non défini de données de connexion (les « informations et documents ») auprès de n’importe quel intermédiaire en ligne (hébergeurs, FAI, opérateurs, services en ligne…). [...]

https://www.nextinpact.com/news/105612-renseignement-surveillance-par-bo...

[LeMonde] Aux Etats-Unis, les défenseurs de la neutralité du Net se tournent vers le Congrès

[LeMonde] Aux Etats-Unis, les défenseurs de la neutralité du Net se tournent vers le Congrès

Le régulateur des télécoms américain a décidé l’abandon de ce principe sanctifié sous l’administration Obama.

La bataille était quasi perdue d’avance : le régulateur des télécommunications états-unien, la Federal Communications Commission (FCC – « Commission fédérale des communications »), a présenté mercredi 22 novembre une proposition de nouvelles règles qui mettraient fin à l’obligation pour les fournisseurs d’accès à Internet de respecter la neutralité du Net. Ce principe veut que tous les contenus voyagent à la même vitesse et sans discriminations sur le réseau, et est depuis 2015 une obligation réglementaire aux Etats-Unis. [...]

Les défenseurs de la neutralité du Net n’ont donc pas été particulièrement surpris du contenu des nouvelles règles présentées ce 22 novembre, qui mettront fin, après leur adoption très probable le 14 décembre, à l’obligation de traiter tous les contenus de la même manière. Mais ils ne baissent pas pour autant les bras, et se tournent désormais vers le Congrès états-unien. [...]

https://abonnes.lemonde.fr/pixels/article/2017/11/23/aux-etats-unis-les-...

[Liberation] Surveillance : la première boîte noire est née

[Liberation] Surveillance : la première boîte noire est née

Le président de la Commission de contrôle des techniques de renseignement a révélé que cet algorithme utilisé par les services de renseignement est mis en œuvre depuis plus d'un mois. [...]

Prévus par l’article 851-3 du Code de la sécurité intérieure, ces dispositifs permettent de traiter de grandes quantités de données pour détecter des « signaux faibles » révélant une « menace terroriste ». « L’algorithme seul accède aux données et sort les éléments qui méritent l’attention », a indiqué Delon. Les données moulinées ne relèvent pas du contenu des messages, mais de ce qui entoure les communications, les métadonnées (qui communique avec qui, quand, etc.). Ces « boîtes noires » constituent le dispositif de surveillance le plus massif déployé par les services de renseignement sur les communications des citoyens français. [...]

http://www.liberation.fr/france/2017/11/14/surveillance-la-premiere-boit...

Syndiquer le contenu