Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[CourrierInternational] Chine. Internet : les réseaux privés virtuels dans le viseur du pouvoir

[CourrierInternational] Chine. Internet : les réseaux privés virtuels dans le viseur du pouvoir

Depuis janvier, le gouvernement chinois multiplie les mesures pour contrôler l’accès à Internet. Et selon Bloomberg, il s’attelle désormais à bloquer, dès 2018, toute connexion à un réseau privé virtuel permettant d’accéder aux sites censurés par le pouvoir. [...]

Les VPN sont largement utilisés par les internautes dans l’empire du Milieu afin de contourner la censure chinoise. Ils sont également le seul moyen d’accéder aux sites et aux réseaux sociaux étrangers. Le nombre d’utilisateurs pourrait atteindre 90 millions d’internautes, dépassant le nombre d’adhérents du Parti communiste (80 millions), précise le site Kan Zhongguo, journal en mandarin installé aux États-Unis.

Pour que la Chine soit stable socialement et que les Chinois ne soient pas manipulés par les courants hostiles venant des pays occidentaux, Pékin a tout fait pour que le 1,4 milliard d’habitants vivent dans un monde uniquement doté d’“énergie positive”. Le fameux Great Firewall (système de surveillance et de censure d’Internet) a été instauré en novembre 2003. Pékin consacre 39 milliards de yuan (5,4 milliards d’euro) par an au Great Firewall, selon China Digital Times. [...]

http://www.courrierinternational.com/article/chine-internet-les-reseaux-...

[Usbek&Rica] Data brokers : du marketing à la surveillance de masse

[Usbek&Rica] Data brokers : du marketing à la surveillance de masse

S’il est de notoriété publique que Google, Facebook et les autres géants du net utilisent les données des internautes à des fins commerciales, une catégorie d’entreprises plus discrètes - mais au rayon d’action beaucoup plus large - se révèle encore plus vorace en données. Des entreprises comme Acxiom et Epsilon aux États-Unis, ou encore Experian au Royaume-Uni, génèrent des milliards de dollars en vendant nos données à d’autres entreprises, mais aussi à des partis politiques et à des États. [...]

Aujourd’hui, aucune loi n’oblige les data brokers à révéler les informations qu’ils détiennent sur les citoyens, ni même les sociétés ou les institutions qui en bénéficient. Pourtant, au vu du nombre et de l’acuité des informations personnelles détenues par ces sociétés, il apparaît potentiellement utile de se doter d’un cadre législatif qui permettrait aux citoyens d’avoir un droit de regard sur l’utilisation de leurs données. Sans un tel cadre, les datas brokers, dont la déontologie se résume aujourd’hui à leurs seuls intérêts mercantiles, pourraient faire peser une réelle menace sur les démocraties occidentales. [...]

https://usbeketrica.com/article/data-brokers-du-marketing-a-la-surveilla...

[NextINpact] Au Conseil constitutionnel, le procès des données de connexion en open bar

[NextINpact] Au Conseil constitutionnel, le procès des données de connexion en open bar

Devant le Conseil constitutionnel, a été mis en cause l’accès aux données de connexion des autorités administratives, et spécialement de l’Autorité des marchés financiers. Une question prioritaire conteste ce droit, déposée par un particulier poursuivi par l’AMF. Les Exégètes sont intervenus volontairement via des mémoires. [...]

Me Hugo Roy, qui défend la Quadrature du Net dans son intervention volontaire, a au contraire relativisé la distinction entre métadonnées et données. Une opposition qui n’est pas « pertinente » selon lui, considérant qu’il s’agit d’un continuum où les métadonnées contiennent en elles-mêmes des informations consubstantielles aux communications. Et l’une et l’autre portent atteinte à la vie privée, sans l’ombre d’un doute. [...]

Du côté de FDN et de FFDN, Me Alexis O Cobhthaigh ira dans le même sens : vie privée, jurisprudence européenne, censure immédiate. Pour lui, le Conseil constitutionnel doit surtout se saisir de l’occasion pour « éclairer le législateur sur ses responsabilités » en la matière, et de « graver les garanties indispensables pour encadrer l’accès aux données » afin que les autres dispositions législatives soient mises à jour. Il citera le Code de la propriété intellectuelle et le pouvoir similaire des agents de la Hadopi. [...]

https://www.nextinpact.com/news/104708-au-conseil-constitutionnel-proces...

[StreetPress] « La vente des données personnelles sur internet n'est pas une bonne idée »

[StreetPress] « La vente des données personnelles sur internet n'est pas une bonne idée »

Les données personnelles que l'on génère en allant sur internet pose la question du respect de notre vie privée. Pour garder une maîtrise toute relative sur celles-ci certains proposent de les vendre. Pour Adrienne Charmet ce n'est pas la solution.

« La vente des données personnelles sur internet n’est pas une bonne idée »

C’est la conclusion d’Adrienne Charmet, de La Quadrature du net. Même si personne n’a la maîtrise des données qu’il génère en surfant sur internet, être rétribué par les plateformes ne resoudrait en rien le problème. [...]

https://www.streetpress.com/sujet/1496246167-vente-donnees-personnelles-...

[NextINpact] Radicalisation : Paris et Londres s'en prennent aux intermédiaires du Net

[NextINpact] Radicalisation : Paris et Londres s'en prennent aux intermédiaires du Net

Dans le cadre de la visite de Theresa May à Paris, Royaume-Uni et France veulent lancer une nouvelle campagne destinée à « s'assurer qu’Internet ne puisse être utilisé comme un espace sûr pour les terroristes et les criminels ». [...]

Les deux pays devraient annoncer également un travail commun en collaboration avec les intermédiaires techniques, notamment pour développer des outils visant à « identifier et éliminer automatiquement les contenus nuisibles ». Des intermédiaires qui ne sont pourtant pas restés bras croisés ces dernières années.

Dans ce communiqué de l'exécutif anglais, très en phase avec le récent manifeste des Conservateurs, Theresa May annonce qu'elle fera pression « avec le président Macron [...] sur les entreprises concernées » pour mettre « urgemment » en route les travaux annoncés lors du sommet du G7 le mois dernier. L’idée ? « Élaborer des solutions techniques et politiques partagées pour lutter contre le contenu terroriste sur Internet. » [...]

https://www.nextinpact.com/news/104533-radicalisation-paris-et-londres-s...

[Libération] Données sur le Net : tous suspects

[Libération] Données sur le Net : tous suspects

Est-il raisonnable d’imposer aux opérateurs télécoms de garder des données sur tout le monde ? Loin d’être une solution au terrorisme, la surveillance préventive relève de l’obsession policière. [...]

La défense de la conservation généralisée des données ressemble bien plus à une obsession policière - dont la France et le Royaume-Uni sont les fers de lance - qu’à une approche raisonnée. Or, cette obsession policière nous conduit dans une impasse : celle d’une politique sécuritaire qui postule que, pour assurer notre sécurité, les gouvernements doivent tous nous considérer comme des suspects potentiels. Faisant fi des mises en garde de l’histoire, elle légitime l’idée radicalement antidémocratique que tout individu ou groupe qui refuserait de se soumettre à cette surveillance généralisée et préventive pour se préserver une sphère d’intimité ou de confidentialité serait inévitablement suspect. Il n’est dès lors guère surprenant de voir qu’au niveau européen, les gouvernements britannique et français sont parmi les plus ardents opposants au droit au chiffrement des communications. [...]

http://www.liberation.fr/debats/2017/06/18/donnees-sur-le-net-tous-suspe...

[NextINpact] Plusieurs organisations unies contre l'état d'urgence permanent voulu par Emmanuel Macron

[NextINpact] Plusieurs organisations unies contre l'état d'urgence permanent voulu par Emmanuel Macron

Lors d'une conférence de presse, Action Droits des Musulmans, Amnesty International, Human Rights Watch, La Quadrature du Net, le Syndicat de la Magistrature ou encore la Ligue des droits de l’homme ont tous dénoncé l'avant-projet de loi annoncé par Emmanuel Macron visant la lutte contre le terrorisme et la sécurité publique.

Le texte, décortiqué ici, va offrir au pouvoir administratif, Intérieur et préfets en tête, le pouvoir d’organiser des perquisitions administratives même de nuit, où pourront être décidées notamment des saisies de l’ensemble des données informatiques. Ces autorités pourront encore définir des périmètres de protection où fouilles de bagages et véhicules outre des palpations seront autorisées, le tout déconnecté de toute infraction pénale, sans élément de preuve tangible. S’ajoutent la pose de bracelet électronique, toujours sur décision administrative. [...]

Benjamin Sonntag, cofondateur de la Quadrature du Net, s’est concentré sur deux piliers du texte. D’une part, les perquisitions informatiques où toutes les données vont être aspirées par l’autorité administrative pour être ensuite exploitée avec l'aval du juge administratif. D’autre part, l’obligation pour les personnes soupçonnées de déclarer aux autorités administratives leurs identifiants sur tous les moyens de communication électronique utilisés. Une disposition inscrite à l’article 3 du projet de loi jugée « totalement inacceptable», tremplin vers l'auto incrimination et la violation de la présomption d’innocence. [...]

https://www.nextinpact.com/news/104516-plusieurs-organisations-unies-con...

[TV5Monde] Etats-Unis : la neutralité du net de nouveau en danger

[TV5Monde] Etats-Unis : la neutralité du net de nouveau en danger

L'administration Trump veut déréguler les accès à Internet et le PDG de Netflix vient de cautionner cette décision. La neutralité du net est de nouveau en danger.

L'annulation de la décision de 2015 — qui obligeait les fournisseurs d’accès Internet (FAI) à traiter l’ensemble des services en ligne à égalité — annoncée le 27 avril dernier par la nouvelle équipe de la Commission fédérale des communications (FCC) américaine — a été un véritable coup de tonnerre. Un coup de tonnerre qui sonne le glas de la régulation américaine sur la neutralité du net. Mais avec les dernières déclarations du patron du géant de streaming en vidéo à la demande (sVodD) Netflix, c'est un allié de poids de la neutralité du net qui "trahit la cause". Les associations de défense d'Internet crient au scandale et la majorité républicaine se frotte les mains de pouvoir prendre une revanche sur ses adversaires démocrates. Explications. [...]

La grande crainte des défenseur de la "netneut" et de "l'open net" est de voir apparaître des Internet différents les uns des autres, en fonction de qui s'y connecte, avec quel opérateur, et surtout avec quel abonnement. Pour ces défenseurs de la "netneut", comme le disait Adrienne Charmet de l'association française La Quadrature du Net (LQDN, défense des libertés sur Internet, NDLR), "L'idée, c'est de faire en sorte qu'aucun contenu ne bénéficie d'un traitement préférentiel et ne s'affiche plus vite que les autres". [...]

http://information.tv5monde.com/info/etats-unis-la-neutralite-du-net-de-...

[NextINpact] Le gouvernement Philippe veut contrefaire l’état d’urgence dans le droit commun

[NextINpact] Le gouvernement Philippe veut contrefaire l’état d’urgence dans le droit commun

Pour sortir de l’état d’urgence, c'est finalement assez simple. Il suffit d'y mettre un terme, mais aussi puiser plusieurs dispositions de la loi de 1955 pour les calquer dans le droit commun. Et c’est très exactement ce qu’entend faire le gouvernement d’Édouard Philippe. [...]

On retrouvera l’ensemble des pouvoirs ouverts par la loi de 1955, assignation à résidence, fermeture des lieux de cultes, mais également perquisitions administratives. À chaque fois, l’autorité judiciaire, pourtant garante des libertés publiques, sera évincée au profit du tout puissant ministre de l’Intérieur. [...]

Le gouvernement entend également amender le Code de la sécurité intérieure, dont les dispositions s'appliquent hors état d'urgence. Il s'agira en particulier de répondre à la censure de la surveillance hertzienne par le Conseil constitutionnel le 21 octobre dernier. « Faute de garanties appropriées », une scorie d’une loi de 1991, avait été censuré car portant « une atteinte manifestement disproportionnée au droit au respect de la vie privée et au secret des correspondances ».

Cet article L811-5, épinglé par la Quadrature du Net, FDN et FFDN, autorise en effet, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des transmissions empruntant la voie hertzienne sans prévoir le moindre encadrement spécifique. Dans sa décision, le Conseil constitutionnel a toutefois reporté au 31 décembre 2017 les effets de son annulation, histoire de permettre au législateur de corriger le tir sans empressement. [...]

https://www.nextinpact.com/news/104486-le-gouvernement-philippe-veut-con...

[LeMonde] L’intégralité du projet de loi du gouvernement pour banaliser les mesures de l’état d’urgence

[LeMonde] L’intégralité du projet de loi du gouvernement pour banaliser les mesures de l’état d’urgence

« Le Monde » publie le projet du gouvernement destiné à renforcer l’arsenal antiterroriste afin de pouvoir sortir de l’état d’urgence. [...]

Deux lignes-forces frappent dans le projet du gouvernement. D’une part, il s’agit de faire entrer dans la loi ordinaire les outils de l’état d’urgence pour lutter contre le terrorisme. Les assignations à résidence, les perquisitions de jour comme de nuit, mesures-phares que le ministre de l’intérieur et les préfets ont pu utiliser pendant les dix-neuf mois de ce régime d’exception instauré au lendemain des attentats de novembre 2015, deviendront des mesures à la disposition des autorités administratives en temps normal. [...]

Par ailleurs, ce texte comporte deux chapitres indépendants de l’état d’urgence. Il s’agit d’abord de corriger la loi renseignement de juillet 2015 qui avait été partiellement censurée par le Conseil constitutionnel en octobre 2016. La version initiale, qui autorisait l’interception des communications par voie hertzienne, était beaucoup trop large, puisque les communications entre particuliers pouvaient par ce biais être écoutées sans limite et sans passer par l’autorisation du premier ministre exigée par la loi. [...]

https://www.lemonde.fr/libertes-surveillees/article/2017/06/08/l-integra...

Syndiquer le contenu