Soutenons La Quadrature du Net !

[RadioDreyeckland] Il est encore temps de se mobiliser pour la protection des données en Europe ! [Audio]

Extraits de l'émission diffusée sur Radio Dreyeckland à Freiburg, le 18 octobre 2013, avec Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net.

Audio :

https://www.freie-radios.net/59363


Depuis mars 2012, les conditions d'utilisation de Google ont changé. Les données prélevées par différents services comme Gmail ou Google Maps ne seront plus traitées séparément, mais seront désormais interconnectées. Les 29 agences européennes de protection des données considèrent que ces nouvelles conditions d'utilisation sont illégales. Les CNIL francaise, allemande, anglaise, italienne, espagnole et néerlandaise ont annoncé des procédures contre Google. La CNIL francaise pourrait être la première à sanctionner Google à ce sujet.

En juin 2012, la CNIL avait mis en demeure Google de mettre sa politique de confidentialité en conformité avec la loi Informatique et Libertés sous trois mois. Elle avait notamment demandé à Google de "définir des finalités déterminées et explicites" à la collecte de données, "procéder à l'information des utilisateurs sur les finalités des traitements", "définir une durée de conservation des données à caractère personnel traitées" et "informer les utilisateurs puis obtenir leur accord préalable avant d'installer des cookies dans leurs terminaux".

Le 20 septembre — donc le dernier jour du délai — Google a contesté l'applicabilité du droit francais aux services de Google utilisés par les résidents francais. La CNIL a alors annoncé une procédure de sanction contre Google.

Les CNIL européennes sont-elles en mesure d'imposer à Google une politique de confidentialité conforme aux drtoits fondamentaux?

Interview avec Jérémie Zimmermann de La Quadrature du Net sur les perspectives pour ce conflit entre les CNIL et Google, ainsi que sur la réforme importante sur la protection des données dans l'UE. Cette réforme pourrait donner plus de pouvoir aux CNIL face aux géants de l'Internet... si les citoyen-nes font suffisamment pression sur leurs députés européens!

☙❦❧