La Commission européenne doit prendre en compte les droits fondamentaux dans le domaine numérique