Les sénateurs vont-ils éviter la fin de l'État de droit en France ?