Présidence espagnole: Hostile à la neutralité du Net