Répression numérique : l'industrie du disque demande l'impossible