HADOPI : Le nouveau gouvernement poursuit l'acharnement thérapeutique.