Macron digne de la lâcheté de ses prédécesseurs