Conservation généralisée des données : un coup porté à la surveillance de masse !