Soutenons La Quadrature du Net !

[Politis] Big Brother Awards, le retour

Avec les affaires Prism, Google, et la tendance générale à l’exposition et à l’exploitation des données personnelles, la question est plus d’actualité que jamais : qui surveille les surveillants ? C’est celle que posent régulièrement les Big Brother Awards, cérémonie parodique de remise de prix qui récompense tous les partisans et artisans de la société de contrôle. Ces César du monde sécuritaire, inspirés par l’univers planté par George Orwell dans son roman 1984, ont été initiés en 1998 par Simon Davies, fondateur de Privacy International. Ils ont été repris dans une quinzaine de pays, y compris en Europe. [...]

Après moult discussions, le programme Prism a été finalement été « exclu pour dopage », les responsables – NSA, parlementaires et entreprises consentantes – étant trop nombreux. Le PDG d’Amesys, Philippe Vannier, marchand sans conscience d’outils d’espionnage au service des régimes totalitaires, a, lui, eu droit à un prix bien mérité pour « l’ensemble de son œuvre ».

http://www.politis.fr/Big-Brother-Awards-le-retour,22956.html