Soutenons La Quadrature du Net !

[NextINpact] L'Intérieur tente de démonter les critiques contre le blocage administratif

Face à l’avis du Conseil national du numérique, qui a fustigé le blocage administratif des sites faisant l’apologie du terrorisme, le ministère de l’Intérieur a sorti une batterie antimissile. Il s’agit pour le gouvernement d’éradiquer ces critiques, qui reprennent pourtant celles du PS lorsque le groupe était dans l’opposition. [...]

Comment justifier le blocage administratif quand on s’y est opposé depuis tant d’années ? L’actuel gouvernement tente aujourd’hui de revenir sur ses pas en reprenant les arguments de l'UMP, combattus jusqu’alors. On se souvient en effet de l’agitation de ce même PS lorsque Nicolas Sarkozy a voulu - et obtenu - le blocage administratif des sites pédopornographiques. Une mesure susceptible d’être liberticide en raison de ses effets de bords, disait alors le groupe politique qui réclamait aussi un moratoire sur les mesures de blocages. [...]

En tout cas, Cazeneuve rejette l’idée de repasser par le juge pour obtenir le blocage d’un site puis de ses miroirs. Pourquoi ? Car « il serait alors nécessaire de saisir à nouveau le juge qui a ordonné le premier blocage, afin de statuer sur ce qui relève de la réplication ». Comme si le juge était dans l’incapacité de faire une telle analyse. De même, si cette analyse prend du temps, c’est qu’elle n’est pas simple et est donc susceptible d’être attentatoire à la liberté d’expression. Pourquoi donc s’obstiner à la confier à une autorité administrative si cet examen est pointu ? [...]

http://www.nextinpact.com/news/88745-linterieur-tente-demonter-critiques...