[NextINpact] Le décret pour le blocage des sites dans les tuyaux de la Place Beauvau

[…] Selon [les informations de Next INpact], Bernard Cazeneuve prépare bien un décret d’application commun au blocage administratif des sites pédopornographiques et des sites « terroristes ». Le ministère de l'Intérieur, qui avait esquissé ce choix lors de récents débats parlementaires, fait actuellement la tournée des acteurs de l’internet pour tenter une nouvelle fois la concertation.

Il faut dire que le décret sur la pédopornographie est en souffrance depuis le vote de la loi LOPPSI en 2011. Ni Sarkozy ni Hollande n'ont trouvé, depuis, moyen de le publier. Le PS avait d'ailleurs dit tout et son contraire sur cette mesure, s'y opposant un jour, l'applaudissant un autre. Désormais, Cazeneuve veut en tout cas profiter de son projet de loi sur le terrorisme, qui prévoit aussi un blocage administratif, pour faire d'une pierre deux coups. […]

L'actuelle majorité avait pourtant alerté le Conseil constitutionnel [du risque de surblocage] quand celui-ci fut amené à examiner la LOPPSI de Nicolas Sarkozy : « Il n'existe aucune technique qui permette d'éviter à coup sûr ce phénomène de surblocage. A titre d'exemple, c'est l'intégralité du site Wikipedia qui en Angleterre s'est retrouvé bloqué pendant trois jours en décembre 2008 suite à la tentative de blocage de l'une des pages du site qui contenait l'illustration d'une pochette de disque représentant une mineure nue. C'est dire la disproportion entre le but recherché et le résultat atteint ». Une chose est sûre : ces sincères signaux d'alerte sont désormais relégués au rang du négligeable côté PS. […]

http://www.nextinpact.com/news/88985-sites-terroristes-et-pedopornograph...