[NextINpact] Droit à l’oubli sur Google : premiers retours de la CNIL

En un mois, Google a déjà absorbé plus de 14 000 demandes de droit à l’oubli adressées par des Français qui souhaitent dégommer du moteur des résultats les mentionnant. Next INpact a été l’un des premiers sites visés en France par ces demandes. Nous avons donc profité du tremplin de ce dossier pour interroger la CNIL sur ces procédures. [...]

Comme lot de consolation, la CNIL nous confirme que c’est la seule association d’un nom avec une page web litigieuse qui disparait, non l’article dans son intégralité. Nous étions arrivés à cette conclusion après quelques tests : Google opère bien un traitement chirurgical des demandes. Conclusion, « l’article peut toujours réapparaitre en tapant d’autres requêtes sur le moteur de recherche » [...]

Les autorités exigeront-elles une extension de ce déréférencement même sur les versants non européens des moteurs ? « Le problème est bien identifié, il pose celui de l’effectivité de la décision » constate Gwendal Le Grand. La CNIL n’a pas de réponse à nous apporter à ce jour puisque le sujet sera abordé avec ses homologues européens la semaine prochaine. [...]

http://www.nextinpact.com/news/88564-droit-a-l-oubli-sur-google-premiers...