Soutenons La Quadrature du Net !

[Newropeans Magazine] Internet libre: Au Parlement européen les protections des citoyens débranchées

C'est une longue histoire celle de la gueguerre du Président Sarkozy contre l'internet libre, au nom de la défense du droit d'auteur (et des profits de ses amis industriels), à travers la loi Hadopi, dite de la "riposte graduée" ou du "on vous coupe l'internet au bout de 3 avertissements"...

D'un côté, les chefs d'État ne respectent pas la démocratie européenne, et en reviennent chaque fois à leurs vieux démons de la diplocratie. En rejetant l'amendement 138, qui avait pourtant était adopté à une écrasante majorité parlementaire, ils disent clairement, quelques mois avant les élections européennes, à quoi s'en tenir sur leurs intentions du "plus de démocratie".

Pire encore : Le parlementaire européen, Manuel MEDINA ORTEGA, en charge de la procédure de conciliation a déjà avalisé toute la liste des vœux du Conseil européen... et ce parlementaire est également membre du Parti Socialiste Européen, tout comme Guy Bono, l'auteur de l'amendement 138 ! Ce que fait un socialiste au parlement européen, un autre socialiste le défait ! De quoi se poser de sérieuses questions sur l'existence réelle d'un parti socialiste européen...

Face à celà, la portée du prochain vote du parlement européen (en mars) sur cet "arrangement" dépasse donc largement le contenu de cette loi inique.

Ce sera avant tout, à quelques mois des élections, un test sur la capacité des parlementaires européens à faire respecter leur institution face à l'arbitraire du conseil.

http://www.newropeans-magazine.org/content/view/8920/1/