Soutenons La Quadrature du Net !

[Mediapart] États-Unis : offensive contre les hacktivistes

Face au séisme provoqué par les révélations sur le système d'espionnage PRISM, les autorités américaines accentuent la pression sur ceux qui aident les « whistleblowers ». La semaine dernière, deux services d'emails chiffrés ont fermé afin de ne pas être contraints, par la justice, à collaborer avec le gouvernement. [...]

Son propriétaire, Ladar Levison, a tout simplement fermé [Lavabit] du jour au lendemain en laissant un mot dans lequel il explique avoir reçu une injonction judiciaire lui ordonnant de coopérer avec le gouvernement américain. La loi lui interdisant de dévoiler le contenu exact de cette injonction, Ladar Levison ne précise pas la nature des « crimes » en question. Mais il termine son message par cet avertissement : « Je déconseille vivement à quiconque de confier ses données privées à une société ayant des liens physiques avec les États-Unis. » [...]

Peut-être plus inquiétant, le week-end dernier, c’est le réseau d’anonymisation Tor qui a été la cible d’une attaque informatique menée par le FBI contre un site hébergeant des contenus pédopornographiques et ayant conduit à l'arrestation d'un homme en Irlande. [...]

Selon le hacker Pattern Juggled, cité par le site Business Insider, le but des autorités aurait été, avant tout, de délivrer un message : « C’est une opération psychologique – une campagne de peur (…) Ils veulent faire peur aux gens de Tor, faire peur aux gens qui utilisent des services d’anonymisation. Ils veulent que les gens se sentent vulnérables, en insécurité, incertains… Ils veulent qu’ils doutent de tout ce qu’ils pensent savoir sur la sécurité en ligne. » [...]

http://www.mediapart.fr/journal/international/110813/etats-unis-offensiv...