[Libération] L'ONU, nouvel adversaire de la surveillance de masse

[Liberation] L'ONU, nouvel adversaire de la surveillance de masse

Un rapport du Conseil des droits de l'homme de l'Onu fustige une surveillance de masse « fondée sur la psychologie de la peur » et dont l'efficacité n'a jamais été prouvée. Le rapporteur promeut un droit « universel » à la vie privée.

France, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis. Les gouvernements de ces quatre Etats sont épinglés dans un rapport publié le 8 mars par le rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à la vie privée, Joseph Cannataci. Il les accuse de jouer la « carte de la peur » auprès des populations pour mettre en place des mesures liberticides au nom de la lutte contre le terrorisme. [...]

Le professeur de droit [Joseph Cannataci, auteur du rapport] souhaite que ces mesures soient « proportionnées et efficaces » et non pas « excessivement disproportionnées concernant la vie privée. » Car c’est bien le droit à cette dernière qui est en jeu. Un droit qu’il souhaite universel et capable d’effectuer « sa transition complète vers le numérique » : « Les États devraient se préparer à veiller à ce que, tant sur le plan national que sur le plan international, la protection de la vie privée soit respectée comme un droit véritablement universel – en particulier en ce qui concerne la surveillance exercée sur Internet. » [...]

http://www.liberation.fr/planete/2017/03/15/l-onu-nouvel-adversaire-de-l...